Votre compte

Au fond


Comment rompre le silence traumatique d’une famille lié à la disparition brutale d’un enfant ? C’est la question que se pose Philippe Artières dans Au fond. Un narrateur qui lui ressemble tente de reconstituer les morceaux d’un puzzle épars et se sert de ses propres méthodes d’historien pour y arriver : il étudie le cadre géographique dans lequel évoluait sa famille au moment de la disparition de ce frère (les grandes forêts propriété de la famille depuis des générations) ; il enquête sur les houillères de Lorraine dans les années 1960, où son père, ingénieur, faisait carrière sans cependant devoir aller « au fond » de la mine; surtout, il interroge sa mère sur ce frère aîné si tôt disparu. La douleur enfouie resurgit tout entière dans le récit de cette femme qui parle enfin : les longues journées jamais oubliées de la mort de l’enfant jusqu’à son enterrement, les voisins, la famille, le père anéanti, la petite sœur encore bébé qui oblige par sa présence à ne pas baisser les bras. Un récit qui vient s’entremêler aux voix des mineurs en grève et à celle des hommes de la forêt et qui donne vie à une région marquée au fer rouge par les combats sociaux.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Version papier

11,20 €

Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Au fond”

Fiche technique

  • Auteur : Philippe Artières
  • Éditeur : Le Seuil
  • Collection : Fiction et Cie
  • Date de parution : 03/03/16
  • EAN : 9782021220964
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 144
  • Taille du fichier : 1,2 Mo
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Comment rompre le silence traumatique d’une famille lié à la disparition brutale d’un enfant ? C’est la question que se pose Philippe Artières dans Au fond. Un narrateur qui lui ressemble tente de reconstituer les morceaux d’un puzzle épars et se sert de ses propres méthodes d’historien pour y arriver : il étudie le cadre géographique dans lequel évoluait sa famille au moment de la disparition de ce frère (les grandes forêts propriété de la famille depuis des générations) ; il enquête sur les houillères de Lorraine dans les années 1960, où son père, ingénieur, faisait carrière sans cependant devoir aller « au fond » de la mine; surtout, il interroge sa mère sur ce frère aîné si tôt disparu. La douleur enfouie resurgit tout entière dans le récit de cette femme qui parle enfin : les longues journées jamais oubliées de la mort de l’enfant jusqu’à son enterrement, les voisins, la famille, le père anéanti, la petite sœur encore bébé qui oblige par sa présence à ne pas baisser les bras. Un récit qui vient s’entremêler aux voix des mineurs en grève et à celle des hommes de la forêt et qui donne vie à une région marquée au fer rouge par les combats sociaux.

Biographie de Philippe Artières

Philippe Artières, né en 1968, est historien et actuellement chargé de recherches au CNRS. Il est aussi président du centre Michel Foucault depuis 1995.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire