Votre compte

Dix-sept ans de malheur

Nicolas Ancion (Traducteur)

Axelle Demoulin (Traducteur)


Les hormones de l'enquêtrice sont en ébullition !
Ça sent le roussi pour Stéphanie... Le mois de septembre a commencé et il fait chaud, très chaud pour la saison. Depuis l'incendie du bureau de liaison où elle travaille, Stéphanie s'est installé dans un mobil-home. Ce matin, le chantier de reconstruction de l'agence est brusquement interrompu. La pelleteuse a déterré des cadavres. Stéphanie, qui est pourtant habituée à voir des horreurs dans son boulot, en a des haut-le-cœur. Personne ne sait pourquoi, ou qui est responsable, mais il est clair que son nom est sur la liste du tueur. Et pour couronner le tout, les hormones de l'enquêtrice sont en ébullition ! Son cœur balance entre son ex, avec qui elle a remis le couvert et le beau Ranger... Quant en plus la star montante du football revient en ville, rien ne se passe comme prévu, bien entendu.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?
Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Dix-sept ans de malheur”

Fiche technique

Résumé

Les hormones de l'enquêtrice sont en ébullition !
Ça sent le roussi pour Stéphanie... Le mois de septembre a commencé et il fait chaud, très chaud pour la saison. Depuis l'incendie du bureau de liaison où elle travaille, Stéphanie s'est installé dans un mobil-home. Ce matin, le chantier de reconstruction de l'agence est brusquement interrompu. La pelleteuse a déterré des cadavres. Stéphanie, qui est pourtant habituée à voir des horreurs dans son boulot, en a des haut-le-cœur. Personne ne sait pourquoi, ou qui est responsable, mais il est clair que son nom est sur la liste du tueur. Et pour couronner le tout, les hormones de l'enquêtrice sont en ébullition ! Son cœur balance entre son ex, avec qui elle a remis le couvert et le beau Ranger... Quant en plus la star montante du football revient en ville, rien ne se passe comme prévu, bien entendu.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire