Votre compte

L'Empire des signes


L'empire des signes

" Ne décrivant ni ne définissant, le haïku (j'appelle ainsi finalement tout trait discontinu, tout événement de la vie japonaise, tel qu'il s'offre à ma lecture), le haïku s'amincit jusqu'à la pure et seule désignation. C'est cela, c'est ainsi, dit le haïku, c'est tel. Ou mieux encore : Tel ! dit-il, d'une touche si instantanée et si courte (sans vibration ni reprise) que la copule y apparaîtrait encore de trop, comme le remords d'une définition interdite, à jamais éloignée. Le sens n'y est qu'un flash, une griffure de lumière. "





Roland Barthes (1915-1980)



Sémiologue, essayiste, il a élaboré une pensée critique singulière, en constant dialogue avec la pluralité des discours théoriques et des mouvements intellectuels de son époque, tout en dénonçant le pouvoir de tout langage institué. Il est notamment l'auteur du Degré zéro de l'écriture (1953) et de Fragments d'un discours amoureux (1977).

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

25,00 €

Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Empire des signes”

Fiche technique

  • Auteur : Roland Barthes
  • Éditeur : Le Seuil
  • Collection : Essais (H.C.)
  • Date de parution : 16/11/16
  • EAN : 9782021242201
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 106
  • Taille du fichier : 8,8 Mo
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

L'empire des signes

" Ne décrivant ni ne définissant, le haïku (j'appelle ainsi finalement tout trait discontinu, tout événement de la vie japonaise, tel qu'il s'offre à ma lecture), le haïku s'amincit jusqu'à la pure et seule désignation. C'est cela, c'est ainsi, dit le haïku, c'est tel. Ou mieux encore : Tel ! dit-il, d'une touche si instantanée et si courte (sans vibration ni reprise) que la copule y apparaîtrait encore de trop, comme le remords d'une définition interdite, à jamais éloignée. Le sens n'y est qu'un flash, une griffure de lumière. "





Roland Barthes (1915-1980)



Sémiologue, essayiste, il a élaboré une pensée critique singulière, en constant dialogue avec la pluralité des discours théoriques et des mouvements intellectuels de son époque, tout en dénonçant le pouvoir de tout langage institué. Il est notamment l'auteur du Degré zéro de l'écriture (1953) et de Fragments d'un discours amoureux (1977).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire