Votre compte

Marie-Claire suivi de L'atelier de Marie-Claire


Marie-Claire Une enfance de bergère orpheline, en Sologne, au début de la IIIº République… Le petit peuple prend la parole, servi par la sincérité, la simplicité de l‘auteur. Une émotion inoubliable. L’Atelier de Marie-Claire En 1920, dix ans après le triomphe de Marie-Claire, Marguerite Audoux donnait une suite à son roman. L’Atelier de Marie-Claire dépeint la vie quotidienne de la bergère solognote, devenue adolescente et montée à Paris pour apprendre le métier de couturière. La solitude, la misère, le mal y sont évoqués avec la même bouleversante économie de moyens que dans Marie-Claire. Marguerite Audoux prend, ici, la parole au nom du prolétariat des villes, après l’avoir prise au nom de celui des campagnes. La guerre de 1914-1918 ayant changé les mentalités et la mode s’étant détournée de l’auteur, ce deuxième roman n’obtint pas le succès du premier. On sait, aujourd’hui, que « l’Atelier de Marie-Claire » est un chef-d’œuvre au même titre que Marie-Claire, et qu’il en est indissociable.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?
Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Marie-Claire suivi de L'atelier de Marie-Claire”

Fiche technique

Résumé

Marie-Claire Une enfance de bergère orpheline, en Sologne, au début de la IIIº République… Le petit peuple prend la parole, servi par la sincérité, la simplicité de l‘auteur. Une émotion inoubliable. L’Atelier de Marie-Claire En 1920, dix ans après le triomphe de Marie-Claire, Marguerite Audoux donnait une suite à son roman. L’Atelier de Marie-Claire dépeint la vie quotidienne de la bergère solognote, devenue adolescente et montée à Paris pour apprendre le métier de couturière. La solitude, la misère, le mal y sont évoqués avec la même bouleversante économie de moyens que dans Marie-Claire. Marguerite Audoux prend, ici, la parole au nom du prolétariat des villes, après l’avoir prise au nom de celui des campagnes. La guerre de 1914-1918 ayant changé les mentalités et la mode s’étant détournée de l’auteur, ce deuxième roman n’obtint pas le succès du premier. On sait, aujourd’hui, que « l’Atelier de Marie-Claire » est un chef-d’œuvre au même titre que Marie-Claire, et qu’il en est indissociable.

Biographie de Marguerite Audoux

Marguerite Audoux est une romancière française, née à Sancoins dans le Cher, en 1863. Elevée dans un orphelinat, fille de ferme en Sologne, puis couturière à Paris, elle raconta sa vie dans "Marie-Claire" (1910), qui obtint le prix Fémina. Elle publia ensuite "L'Atelier de Marie-Claire" (1920), "De la ville au moulin" (1926), et "Douce Lumière" (1937).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire