Votre compte

Salut au Grand Sud


Le dimanche 8 janvier 2006, Isabelle Autissier et Erik Orsenna quittent Ushuaia. Direction : le grand Sud. Isabelle vient de faire l'acquisition d'un très solide voilier de quinze mètres. Quatre personnes complètent l'équipage : deux marins professionnels, un réalisateur de films documentaires et un jeune ornithologue que le mal de mer ne va cesser de torturer. Ce voyage est un vieux projet qui, enfin, se réalise. Isabelle a souvent navigué dans ces parages mais trop vite : elle était en course. Cette fois, elle veut prendre son temps. Erik, qui navigue depuis l'enfance, est lui aussi venu dans l'archipel du Cap Horn. Il rêvait de recommencer et d'aller plus bas, plus loin…

Ce livre raconte les sept semaines de l'aventure. Il raconte les peurs et les émerveillements. Il raconte les traces retrouvées des explorateurs de légende (Charcot, Shackleton, Nordenskjöld). Il raconte la rencontre de femmes et d'hommes étonnants, il raconte les montagnes, les champs d'icebergs, des paysages dont on sait qu'ils ne vous quitteront plus votre vie durant. Il raconte les albatros, les sternes, les terribles prédateurs skuas, les charmants damiers du Cap. Il raconte les baleines et le redoutable léopard des mers qui attaque volontiers les zodiacs (il les confond avec des phoques)...

Chemin faisant, ce livre explique qu'Isabelle n'est pas seulement marin mais ingénieur. Erik n'est pas seulement écrivain. Depuis son Portrait du Gulf Stream , il se passionne pour l'océanographie. Ce livre explique le continent mystérieux, tellement important pour la planète entière : l'Antarctique, c'est 70% de notre eau douce ; c'est la plus formidable réserve d'archives sur notre lointain passé ; c'est un acteur essentiel de la mécanique climatique… Il explique, preuves visibles à l'appui, le réchauffement. Il explique les forces à l'oeuvre et les fragilités. Il témoigne, il alerte. Il salue le seul exemple de gestion commune d'une richesse terrestre. Au sud du soixantième parallèle commence un territoire immense qui n'appartient à personne. Un territoire sans drapeaux, sans papiers d'identité, seulement dédié à la recherche de la Connaissance et à la Paix. Pour combien de temps ?

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
?

Version papier

20,32 €

Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Salut au Grand Sud”

Fiche technique

Résumé

Le dimanche 8 janvier 2006, Isabelle Autissier et Erik Orsenna quittent Ushuaia. Direction : le grand Sud. Isabelle vient de faire l'acquisition d'un très solide voilier de quinze mètres. Quatre personnes complètent l'équipage : deux marins professionnels, un réalisateur de films documentaires et un jeune ornithologue que le mal de mer ne va cesser de torturer. Ce voyage est un vieux projet qui, enfin, se réalise. Isabelle a souvent navigué dans ces parages mais trop vite : elle était en course. Cette fois, elle veut prendre son temps. Erik, qui navigue depuis l'enfance, est lui aussi venu dans l'archipel du Cap Horn. Il rêvait de recommencer et d'aller plus bas, plus loin…

Ce livre raconte les sept semaines de l'aventure. Il raconte les peurs et les émerveillements. Il raconte les traces retrouvées des explorateurs de légende (Charcot, Shackleton, Nordenskjöld). Il raconte la rencontre de femmes et d'hommes étonnants, il raconte les montagnes, les champs d'icebergs, des paysages dont on sait qu'ils ne vous quitteront plus votre vie durant. Il raconte les albatros, les sternes, les terribles prédateurs skuas, les charmants damiers du Cap. Il raconte les baleines et le redoutable léopard des mers qui attaque volontiers les zodiacs (il les confond avec des phoques)...

Chemin faisant, ce livre explique qu'Isabelle n'est pas seulement marin mais ingénieur. Erik n'est pas seulement écrivain. Depuis son Portrait du Gulf Stream , il se passionne pour l'océanographie. Ce livre explique le continent mystérieux, tellement important pour la planète entière : l'Antarctique, c'est 70% de notre eau douce ; c'est la plus formidable réserve d'archives sur notre lointain passé ; c'est un acteur essentiel de la mécanique climatique… Il explique, preuves visibles à l'appui, le réchauffement. Il explique les forces à l'oeuvre et les fragilités. Il témoigne, il alerte. Il salue le seul exemple de gestion commune d'une richesse terrestre. Au sud du soixantième parallèle commence un territoire immense qui n'appartient à personne. Un territoire sans drapeaux, sans papiers d'identité, seulement dédié à la recherche de la Connaissance et à la Paix. Pour combien de temps ?

Biographie d’Erik Orsenna

Erik Orsenna est l'auteur de L'Exposition coloniale (prix Goncourt 1988), de Longtemps, de Madame Bâ et de Mali, ô Mali. Il a écrit aussi des petits précis de mondialisation, dont Voyage aux pays du coton (2006), et deux biographies, l'une consacrée au jardinier de Louis XIV, André Le Nôtre, Portrait d'un homme heureux (2000), et l'autre à Louis Pasteur, La Vie, la Mort, la Vie (2015). On lui doit également cinq contes célébrant la langue française dont La grammaire est une chanson douce (2001).  Entré à l'Académie française en 1998, il occupe, sans légitimité aucune, le siège de Louis Pasteur et d'Émile Littré. Isabelle Autissier est la première femme à avoir accompli un tour du monde à la voile en solitaire.
Elle est l'auteur de romans, de contes et d'essais, dont Kerguelen (Grasset, 2006), Seule la mer s'en souviendra (Grasset, 2009), L'amant de Patagonie (Grasset, 2012), et, avec Erik Orsenna, Salut au Grand Sud (Stock, 2006) ainsi que Passer par le Nord (Paulsen, 2014). Elle préside la fondation WWF France.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire