La nouvelle pornographie

À propos

- Nous allons initier un courant original, Marie, quelque chose qui sera à la pornographie ce que la nouvelle cuisine est à l'ancienne. Moins chargée, moins sauçue, plus inventive...
L'éditeur riait en se frottant les mains, il était emballé, conquis par son propre titre. Il déchira une page de son carnet et me la tendit.
- Vous imaginez la couverture, un aplat de couleur mate, du rose peut-être, un rose chair, et l'impact de ces mots ?
L'éditeur avait écrit : LA NOUVELLE PORNOGRAPHIE.
La couverture, je la voyais, mais ce que j'avais du mal à imaginer, c'était mon nom de famille, et mon prénom, accolés à ces vingt-deux lettres.
Et la tête de ma mère.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Erotisme

  • EAN

    9782072446795

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    189 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    245 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Marie Nimier

Marie Nimier a écrit une dizaine de romans publiés chez Gallimard et largement traduits dans le monde entier, dont Sirène en 1985 (couronné par l'Académie française et la Société des Gens de Lettres), La Reine du Silence (Prix Médicis 2004) et Les Inséparables (Prix Georges Brassens et Prix des Lycéens d'Evreux 2008). Elle a écrit des albums pour enfants, des pièces radiophoniques, et des chansons pour Johnny Hallyday, Jean Guidoni, Juliette Gréco, Art Mengo, Maurane et Eddy Mitchell. Elle a également écrit des pièces de théâtre, dont À quoi tu penses ? (chorégraphiée par Dominique Boivin à Chaillot en 2007), Peine, Pénis, Penne (mise en scène par Virginie Deville à La Ferme du Buisson en 2007), Un enfant disparaît mise en scène par Catherine Le Moullec à Nantes en 2007), et Les Siamoises (commandée par la Comédie française). La Confusion a été montée en 2007 dans une version radiophonique pour France Culture par Christine Bernard-Sugy avec Agnès Sourdillon et Eric Caravaca.

empty