Le charme des penseurs tristes

À propos

La joie occulte le tragique de notre existence et nous insensibilise aux souffrances du monde. Les philosophes, dès lors, en font une passion sage - une vertu. Sont-ils pour autant des êtres joyeux ? Les penseurs tristes, eux, n'ont rien de doctrinaires de la tristesse. Ils contemplent notre condition à travers les loupes de leurs larmes. Leur lucidité ne nous rend pas plus heureux. Comme elle s'exprime avec élégance, elle invite notre intelligence et notre sensibilité au plaisir de flirter entre elles. Elle nous rend le sourire. Nous sommes sous le charme.
F.S.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782081315617

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    169 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 611 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

Frédéric Schiffter

Frédéric Schiffter, né en 1956, enseigne la philosophie au lycée Cantau d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques). Nourri de Montaigne, Schopenhauer et Cioran, il est l'auteur d'essais élégants et non-conformistes comme "Pensées d'un philosophe sous Prozac", "Métaphysique du frimeur" (Milan, 2002 et 2003) "Le Philosophe sans qualité" (Flammarion, 2006), "Philosophie sentimentale" (Flammarion, prix Décembre 2010), "Sur le blabla et le chichi des philosophes" (PUF, nouvelle édition, 2011) ou "La Beauté, une éducation esthétique" (Autrement, 2012). Dernier livre paru : "Le Charme des penseurs tristes" (Flammarion, 2013), un essai sur les philosophes tragiques.

empty