À propos

Le Mexique d'aujourd'hui est une république à la stabilité remarquable dans l'Amérique latine du XXe siècle. Cependant, cet État-Nation, fédéral mais centralisé, dominé par un parti hégémonique, est le fruit de deux empires, plusieurs révolutions, coups d'État, guerres civiles, et d'un bon nombre de dictatures. La géographie actuelle du pays porte les marques de ce passé mouvementé récent, superposées à celles d'une histoire millénaire, qui expliquent à la fois la force de l'État et la fragmentation du pays, le cosmopolitisme et l'indigénisme, le sentiment national, et les relations intenses avec le monde. Tous les Mexicains, citadins ou campagnards, ont en commun un certain nombre de lieux partagés : l'espace de la mort et de la fête, de la route et de la gare, de la place et du marché, etc. Dans des paysages ruraux d'une extrême variété, la vie est conditionnée par les problèmes d'occupation et d'exploitation de la terre, ainsi que par des relations sociales marquées d'un certain archaïsme. En ville, à l'apparente uniformité du quadrillage des rues, s'opposent la hiérarchisation sociale et la ségrégation des activités. Tous ces éléments - et bien d'autres (l'alphabétisation, les migrations ou l'architecture régionale) - contribuent à différencier le territoire mexicain. Les conditions de vie, les modes de production, les types d'activités, semblent s'organiser suivant plusieurs logiques : centralisation, division nord/sud, relations avec l'extérieur, marginalité. Dans la perspective d'un marché commun avec les État-Unis et le Canada, le Mexique revendique une spécificité culturelle, dont on peut se demander si elle résistera à l'uniformisation économique.

  • EAN

    9782092626818

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    196 Pages

  • Poids

    49 152 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty