Enfants d'Islam et de Marianne ; des banlieues à l'université

À propos

Depuis près de trente ans, les jeunes issus des immigrations musulmanes font souvent figure de nouveaux barbares, rencontrant soupçons et défiance vis-à-vis de leur francité. Les violences urbaines de 2005, le débat calamiteux sur l'identité nationale et les enjeux politiques sur la « burqa » accentuent encore cette stigmatisation. Pourtant, grâce à la démocratisation de l'enseignement supérieur, une révolution tranquille et invisible fait émerger une classe moyenne musulmane qui construit une ethnicité, plus symbolique et affective et un rapport au religieux, individualisé. Dans ce contexte, comment se déploie, entre discours publics et propos privés, l'identité de ces étudiants ? Comment, des banlieues à l'Université, la mobilité sociale impacte-t-elle la vision que ces enfants d'Islam et de Marianne ont d'eux-mêmes et de leur place dans la société ? L'ethnicité qui en résulte, plus affective qu'instrumentaliste peut-elle expliquer la faiblesse de mouvements collectifs à base ethnique ?



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Enseignement universitaire

  • EAN

    9782130642060

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty