Le désir d'enfant ; histoire intime, enjeu politique

À propos

Les philosophes se sont engagés dans la controverse sur la liberté de procréation en exposant une vision normative de celle-ci ou en recherchant une meilleure compréhension réciproque des positions en présence. Cet ouvrage sur le désir d'enfant offre sur ce sujet une perspective doublement originale. Il propose tout d'abord de prendre un recul indispensable par rapport au débat moral, juridique et politique actuel, en s'intéressant au désir d'enfant en tant que tel et à l'inflation récente d'un discours sur ce désir, dans la sphère publique comme dans le colloque singulier entre patients et médecins. Que signifie-t-il ? Que vise-t-il ? Quelle portée donner à ses variations d'intensité repérées dans la médecine de la procréation ?
À partir d'une conception du désir d'enfant fondée sur une analyse philosophique étayée par une lecture critique du corpus psychanalytique, cet ouvrage aborde ensuite la controverse sur la liberté de procréation en défendant une perspective fondée sur l'idée de solidarité, seule à même d'éclairer véritablement la relation d'aide en jeu dans la procréation médicalement assistée. Comment justifier cette solidarité ? Jusqu'où l'étendre ? Cet ouvrage propose des réponses argumentées à ces questions où se nouent l'histoire intime des sujets et la vie politique des sociétés contemporaines.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782130740568

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    184 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Marie Gaille

Marie Gaille est chargée de recherche au CERSES (Centre de recherche sens, éthique et société, CNRS-Université Paris Descartes). Auteur de plusieurs essais sur Machiavel, traductrice d'ouvrages politiques en langue italienne, elle a co-signé avec Claire Crignon, dans la collection Médecine & Sciences humaines, A qui appartient le corps humain ? Médecine, politique et droit (2004). Récemment elle a traduit pour Les Belles lettres, Nous, sans patrie d'Ursula Hirschmann.

empty