Esclaves et affranchis dans la vice-royauté du Pérou ; l'impossible vie affective et sexuelle (XVIe-XVIIIe)

À propos

Les femmes n'étaient pas absentes des cargaisons d'esclaves dans les Amériques espagnoles, mais elles représentaient un pourcentage inférieur par rapport aux hommes, ce qui ne manqua pas de rendre problématiques les relations entre les deux sexes. De plus, elles attirèrent l'attention des conquérants espagnols privés de femmes ainsi que de leurs descendants qui firent d'elles des objets sexuels compensatoires. La concentration masculine puis l'agamie forcée favorisèrent probablement une sexualité hétérodoxe mais eurent surtout des conséquences psychiques dévastatrices, la femme et l'homme noirs ne pouvant pas assumer pleinement leur affectivité envers leurs enfants.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire des Amériques > Amérique latine

  • EAN

    9782140049835

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    150 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Harmattan

  • Entrepôt

    Harmattan

  • Support principal

    ebook (pdf)

Jean-Pierre Tardieu

Jean-Pierre Tardieu, professeur émérite à la Réunion, travaille sur la diaspora noire dans les Amériques espagnoles coloniales, sujet sur lequel il a publié de nombreux articles et ouvrages avec notamment en 2016 "Les penseurs ibériques et l'esclavage des Noirs (XVIe-XVIIe siècles). Justifications, réprobations, propositions" aux éditions L'Harmattan.

empty