Une grande petite fille

À propos

" Je m'appelle Patricia, " patriche " pour les intimes. Quand j'avais quatre ans, maman est partie " pour une autre vie en Californie ", m'a expliqué papa. Depuis, plus de nouvelles! Toutes ces nuits où j'ai rêvé qu'elle revenait me chercher: la plus belle, la plus douce des mamans...
" J'ai vingt ans, je viens d'apprendre que ma mère était de passage à Paris: on parle d'elle dans les journaux. J'ai décidé d'aller me présenter. Il me semble que je l'attendais pour grandir. "
Voici donc Patricia face à sa mère, face à son rêve. Qui va-t-elle choisir? Un père qui l'a élevée avec toute la tendresse possible mais qui lui propose une vie qui lui semble grise, où parfois elle a l'impression d'étouffer; ou une mère-fée qui lui offre la grande vie aux Etats-Unis, mais loin peut-être de l'essentiel: un amour vrai?
Voici Patricia obligée de grandir.
Avec gravité, avec humour, entre rires et larmes, Patricia parle à tous les adolescents qui se cherchent en cherchant leur avenir. Elle s'adresse aussi aux parents inquiets que nous sommes.
Mais, surtout, Patricia va découvrir qu'une mère, ça ne s'efface pas. " Une mère, ça n'est jamais fini. ".



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782213649177

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Janine Boissard

Janine Boissard est née et a fait ses études à Paris. Très jeune, elle a choisi de se consacrer à l'écriture et publie son premier roman, "Driss", à vingt-deux ans chez René Julliard. Ce livre est signé, comme les trois suivants chez le même éditeur, de son nom de femme mariée : Janine Oriano. Toujours sous le nom d'Oriano, elle se lance dans le roman noir: "Un peu par jeu, parce que toutes les formes d'écriture m'intéressent, et aussi parce qu'on m'avait dit que c'était une façon de vivre de sa plume..." Elle est ainsi la première femme à entrer dans la fameuse "Série Noire" avec "B comme Baptiste". En 1977, Janine Oriano reprend son nom de jeune fille pour publier aux éditions Fayard sa célèbre saga "L'Esprit de famille" (six volumes en tout, de 1977 à 1984). L'évolution de la société, les chambardements dans la famille, les problèmes de couple, ceux de l'adolescence, ceux de la femme moderne face au monde du travail sont ses thèmes favoris. En 1996, elle publie "Une Femme en blanc" (Robert Laffont), un formidable succès en librairie, traduit en Allemagne et en Italie; sans oublier la série télévisée en six épisodes, diffusée en 1997 sur France 2, avec Sandrine Bonnaire. Également scénariste, adaptatrice, dialoguiste pour la télévision, Janine Boissard a publié à ce jour une trentaine de livres. Décorée des Palmes Académiques pour son action auprès de la jeunesse, elle vit de sa plume depuis vingt ans. L'écriture est, dit-elle, "à la fois ma passion, un métier exigeant et ma façon de respirer".

empty