La gloire du certif ; les trésors des livres d'école (1850-1950)

À propos

Pour écrire ses deux romans, L'Année du certif et Les Grandes Filles, Michel Jeury s'est plongé avec délice dans les vieux manuels de l'enseignement primaire. Aujourd'hui, il offre à ses lecteurs un florilège des passages les plus drôles, les plus étonnants, repérés au fil de ses balades dans l'univers très pittoresque de l'école laïque et républicaine d'antan. A cette époque, le "certificat pour tous" était le grand projet de notre pays. Ce fut le temps des hymnes... A la conscience : "La bonne conscience est la meilleure amie du pauvre, elle ne l'abandonne jamais." A la volonté : "La volonté comprime le cri de la douleur au milieu des plus affreux supplices ; elle fait sourire de jeunes vierges sous la dent des lions et des tigres." A la vertu : "Comprenez-moi bien, mes enfants : la France est un pays qui cache ses vertus comme d'autres cachent ses vices." A la propreté : "La propreté crée la fierté et l'égalité. Deux hommes peuvent ne pas êre également riches, mais ils peuvent être également propres." Ce recueil tendre et ironique épingle naïvetés, perfidies, bévues et extravagances, mais au fil de pages, au-delà du rire et de la surprise, on se rend compte avec émotion que ce qui touchait les Français d'alors nous touche encore aujourd'hui...

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782221123003

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Poids

    4 626 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Michel Jeury

Michel Jeury a été l'un des grands pionniers français de la science-fiction, signant une cinquantaine de romans, parmi lesquels Le Temps incertain (1973, prix du meilleur roman français de science-fiction l'année suivante), Les Singes du temps (1974), Soleil chaud poisson des profondeurs (1976), La Fête du changement (in Utopies, 1975). On lui doit aussi une centaine de nouvelles, des essais sur l'école et une quinzaine de romans dits « régionaux », dont une demi-douzaine ont été portés à l'écran. Il se décrit lui-même comme « un romancier du refus de la pensée dominante ».

empty