À propos

Si Eve-Marie a quitté l'Afrique pour Paris-Belleville c'est en pensant aux valeurs de la République française : « Liberté, égalité, fraternité ».Mais pour être libre, encore faut-il avoir un travail et un mari. Le travail, Eve-Marie l'a trouvé. Il consiste à vendre ses sublimes fesses à bas prix, d'où son joli surnom « Mademoiselle Bonne-Surprise » ! Pour le mari, c'est une autre affaire. Car, en quittant son pays, Eve-Marie n'a pas perdu sa couleur, noire comme l'ébène. Alors, aux trois piliers de la démocratie, elle a ajouté une devise : la mixité. Son mari, elle le veut couleur locale, blanc comme neige !Entre humour et désespoir, Calixthe Beyala narre la chronique douce-amère d'une communauté haute en couleurs, partagée entre des traditions séculaires et l'adaptation parfois douloureuse à une terre étrangère. Car jusqu'où doit aller le désir d'intégration ? La mixité est-elle forcément vouée à la réussite ? Pas si sûr...Un roman émouvant, dérangeant, et loin du politiquement correct, par l'auteur des Honneurs perdus, Grand Prix du roman de l'Académie française.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782226232052

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    252 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Adilibre

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Calixthe Beyala

Calixthe Beyala est née en 1961 au Cameroun.
À dix-sept ans, elle arrive en France et suit des études de lettres et de gestion. En 1987, elle publie son premier roman, C'est le soleil qui m'a brûlée. Elle a depuis obtenu le Grand Prix littéraire de l'Afrique noire pour Maman a un amant, le Grand Prix du roman de l'Académie française pour Les Honneurs perdus et le Grand Prix de l'Unicef pour La Petite Fille du réverbère. Outre sa carrière d'écrivain, elle milite auprès de nombreuses associations pour la reconnaissance des minorités, le développement de la francophonie et la lutte contre le sida. Elle est chevalier des Arts et des Lettres.

empty