Les jours en couleurs

À propos

On a toujours deux vies : la sienne, et puis celle qu'on s'imagine, franchie la porte du quotidien. Thomas, petit employé d'assurances, marié, lassé, ennuyé, n'est guère satisfait d'une existence si terne qu'elle lui en donne de mystérieux boutons. Il voudrait être un autre, comme tant d'autres, et connaître enfin " des jours en couleurs ". Il suffira d'un accident banal pour que tout devienne possible, et que le cercle soit enfin cassé. Au sortir de l'hôpital, maison de coton où il a l'impression de se libérer de lui-même et de ses souvenirs, Thomas se sent soudain sans attaches ni passé. Mais d'errances en brèves rencontres, d'une femme à une autre, il remet malgré lui ses pas dans ceux de jadis, et ses souvenirs, cette vacance le conduisent dans la ville où il fut jadis un étudiant qui croyait à l'avenir. Ses démangeaisons reparaissent ; il n'y a plus qu'à reprendre le train pour Paris. On n'échappe pas si facilement à soi-même.
Familier, lyrique, goguenard, tendre, audacieux, Yves Simon marie avec un égal bonheur le monologue intérieur, les exercices de style et la plus simple des chansons. C'est une voix singulière, et qui sait conserver, à travers un talent déjà très maîtrisé, la fraîcheur et le charme de la jeunesse.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782246062998

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    210 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    860 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Yves Simon

Personnage unique dans le panorama littéraire français, Yves Simon est sans doute le seul musicien, avec Leonard Cohen et Bob Dylan, à avoir su porter au même niveau d'exigence son souci de précision mélodique et son amour des mots à la fois en musique et en littérature. Ses romans Océans (1983) et La Dérive des sentiments (1993, prix Medicis) ont démontré à un vaste public que l'inoubliable chanteur du « Pays des rêves de Juliette » et des rêveuses adolescences de Diabolo menthe est également poète en l'absence de sa guitare. Aventurier dans l'âme, fasciné tout autant par les grandes figures de l'histoire des lettres (Jack London, Lou Andreas-Salomé) que par les combats de silhouettes anonymes (les prisonnières des talibans de Kaboul dans Les Souffrantes, Florence Rey dans Pardonnez), il reste en équilibre sur un fil qui le lie à la plus haute aristocratie des arts sans l'arracher au terreau populaire dont il est issu. Cherchant l'élégance dans la simplicité, Yves Simon fait partie de cette catégorie d'écrivains en voie de disparition : ceux qui avouent leur amour de la poésie en restant résolument modernes.

empty