Sorties de nuit

À propos

Dans la lignée de Jours ordinaires, voici un recueil de textes brefs pour parler d'aujourd'hui. Traduit par Simon, le banal ou l'ordinaire des jours prend soudain l'allure de l'exceptionnel. L'époque, notre époque, apparaît autrement, sous d'autres traits, avec d'autres nuances. Ici, en fait, l'artiste renoue avec sa fonction de traducteur : il prélève un élément simple du monde présent, que nous avons pris l'habitude de recevoir sous la forme d'un flot ininterrompu d'images, l'arrête, le met en mots et nous demande de le regarder. Donner à voir l'anodin, l'invisible, montrer le monde qui change de peau, exposer les fractures d'une histoire en train de se faire, ou transmettre une confidence douce-amère tirée de sa propre vie, un épisode de son existence, une réflexion : telle est la nature de Sorties de nuit.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782246476290

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    84 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    809 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Yves Simon

Personnage unique dans le panorama littéraire français, Yves Simon est sans doute le seul musicien, avec Leonard Cohen et Bob Dylan, à avoir su porter au même niveau d'exigence son souci de précision mélodique et son amour des mots à la fois en musique et en littérature. Ses romans Océans (1983) et La Dérive des sentiments (1993, prix Medicis) ont démontré à un vaste public que l'inoubliable chanteur du « Pays des rêves de Juliette » et des rêveuses adolescences de Diabolo menthe est également poète en l'absence de sa guitare. Aventurier dans l'âme, fasciné tout autant par les grandes figures de l'histoire des lettres (Jack London, Lou Andreas-Salomé) que par les combats de silhouettes anonymes (les prisonnières des talibans de Kaboul dans Les Souffrantes, Florence Rey dans Pardonnez), il reste en équilibre sur un fil qui le lie à la plus haute aristocratie des arts sans l'arracher au terreau populaire dont il est issu. Cherchant l'élégance dans la simplicité, Yves Simon fait partie de cette catégorie d'écrivains en voie de disparition : ceux qui avouent leur amour de la poésie en restant résolument modernes.

empty