Un puits dans les étoiles

Traduction OLIVIER DEBERNARD  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Le Grand Vaisseau, aussi vaste que Jupiter, a longtemps voyagé autour de notre galaxie, abritant dans ses flancs immenses des milliards d'êtres vivants qui cohabitaient harmonieusement sous la férule de milliers de capitaines quasi immortels. Mais cette époque est désormais révolue. Après avoir survécu in extremis à la révolte d'une partie de ses passagers, l'immense carcasse a changé de direction et cherche à panser ses plaies. Elle fonce désormais vers une gigantesque région de l'espace où les étoiles sont si rares que le ciel est aussi sombre que de l'encre. C'est un voyage sans retour. Pendant que les capitaines s'efforcent de réparer la coque, le navire s'enfonce peu à peu dans la noirceur. Là, dans ce vide étrange, se cache la plus grande menace que le Vaisseau ait jamais affrontée. Car la vie peut prendre des formes inattendues, et l'entité mystérieuse qui veille au fond du puits a appris à être patiente.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782253179016

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    672 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 171 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Robert Reed

Né en 1956 aux États-Unis, Robert Reed a débuté sa carrière d'écrivain de façon tonitruante en gagnant le prix "Writer of the Future" en 1986. Ses nouvelles ont été souvent finalistes du prix Hugo, du Nébula (c'est en particulier le cas de la novella qui a servi de base au présent cycle) ou du World Fantasy Award. Dans ses romans, il fait montre d'une imagination démesurée, jonglant avec les galaxies, les univers multiples et les personnages quasi-immortels. Il s'est très vite imposé comme un des principaux piliers du Nouveau Space Opera, la réponse américaine à Iain M. Banks ou Peter F. Hamilton !

empty