Prendre la démocratie aux mots ; pour une réappropriation citoyenne de la langue et de ses usages

À propos

De la "bravitude" au "Casse-toi pauvre c... !", les libertés prises par les puissants avec la langue n'ont d'égales que les contraintes intériorisées par les simples usagers. Au moment où l'Académie française est secouée par une crise des vocations, où le gouvernement veut faire de la grammaire un instrument de redressement national, ce texte plaide pour une réappropriation citoyenne de la langue. Et si, comme les citoyens en politique, les usagers avaient le droit - voire le devoir - de participer au débat linguistique ?

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782296199811

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    156 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Harmattan

  • Entrepôt

    Harmattan

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty