Histoire du repos dominical ; un jour pour faire société

À propos

L'empereur Constantin, au IVe siècle, est le premier à avoir édicté une loi en matière de repos dominical. Le triomphe du christianisme impose cette règle pourtant sans cesse remise en cause. Transformé, adapté, aboli par la Révolution, réaffirmé, abandonné et finalement sécularisé, le non travail du dimanche est au centre des préoccupations sociales parce qu'il est au confluent de la religion, de l'économie et des principes de vie en commun.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782296249424

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    260 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Harmattan

  • Entrepôt

    Harmattan

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty