Les aigles décapitées t.8 ; la marque de Nolween

(Scénario), (Dessins)

À propos

Hugues de Crozenc, l'enfant sans passé, devenu seigneur de Crozenc, enterre son vieux compagnon d'aventure, Sigwald.
Très vite les problèmes lui font oublier sa peine. Damoiselle Alix se donne à lui dans une étreinte brûlante alors que dans un cachot l'impudique Nolwenn attend le jugement d'Alphonse de Poitiers. Elle sait qu'elle risque la mort mais Alix qui la prend en pitié veut l'aider à fuir. Ce qu'elle ignore, c'est que celle qui a voulu se faire épouser par Hugues porte en elle un enfant conçu par le seigneur de Crozenc. Ainsi débute ce nouveau chapitre des Aigles décapitées. Aux combats sanglants succèdent les histoires d'alcôves mais que l'on se rassure, Jean- Charles Kraehn et Michel Pierret donnent une image à la fois sensible et authentique de la vie quotidienne en des temps où survivre était une gageure. Parfaitement rodé avec les albums précédents, Michel Pierret réussit le tour de force de retrouver le trait du créateur de la série. Un travail soigné et séduisant qui renouvelle les grands classiques de la bande dessinée historique.



Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Charles Kraehn

Né en 1955, Jean-Charles Kraehn étudie à l'Ecole Estienne, puis publie des illustrations dans la revue "Scouts" et chez divers éditeurs à partir de 1980. Ses premières bandes dessinées sont publiées par ID Program en 1982. Cest en 1984 qu'il débute Les Aigles Décapitées dans "Vécu" sur scénarios de Patrice Pellerin, puis avec Michel Pierret. En 1989, il lance Bout d'Homme dans "Circus". Toujours chez Glénat, il débute en 1997 les aventures de Gil Saint-André seul, puis avec Sylvain Vallée. Scénariste, il écrit Tramp pour Patrick Jusseaume chez Dargaud en 1993. En 2001, il lance une nouvelle série médiévale chez Glénat, qu'il scénarise et dessine : Le Ruistre. Pour Dargaud, il propose Myrkos avec Miguel à partir de 2004. En 2006, il participe à Quintet de Frank Giroud chez Dupuis. Son imagination débordante lui permet daborder avec le même succès les thèmes les plus variés. En 2010, il décide de reprendre sa série Gil Saint-André, à nouveau seul aux commandes !

Michel Pierret

Michel Pierret est né à Ébly en Belgique en 1951 et est sortie en 1973 de l'Institut Saint-Luc de Liège. Après un stage chez Arthur Piroton, auteur de Jess Long et une collaboration avec Hachel, il fait ses débuts dans le magazine "Spirou" en 1974. Il réalise plusieurs courtes histoires de science-fiction : Terran Stone et Ceux du Khandor (des recueils de ces histoires ont paru chez Milwaukee Éditions).En 1978, il va travailler au journal "Tintin" avec une nouvelle série d'heroic fantasy :  Papilio, dont plus de 400 planches seront publiées. Ensuite en 87, il publie une nouvelle série humoristique, d'abord dans "Tintin", puis dans "Hello-BD" :  Max et Cati, ainsi que des histoires authentiques sur la guerre 14-18 et un 46 planches sur la guerre civile russe : L'Or des Tzars (publié en album chez Point/Images en 98). En parallèle, il collabore à divers magazines, dont des adaptations BD de romans pour " Je Bouquine".Enfin en 1990, il reprend une série historique chez Glénat : Les Aigles Décapitées, qui comptait déjà quatre albums signés Jean-Charles Kraehn. La série est scénarisée par Éric Arnoux depuis le T14, puis Michel Pierret prend les commandes de la série.Il publie en collaboration avec Marco Venanzi le diptyque Hidalgos, une biographie largement romancée de Cervantès. Toujours comme scénariste et toujours aux éditions Glénat, il publie une série sur les relations possibles entre la Crète Minoenne et l'Atlantide, avec au dessin Jacques Denoël, collaborateur de Jacques Martin. La série s'appelle Les Déesses. En mai 2005, aux éditions Casterman en collaboration avec Marco Venanzi pour le dessin, paraît une biographie de Zinédine Zidane sur un scénario d'Alexis Nolent.Il prépare actuellement la suite des Aigles Décapitées et pour la collection "Les Voyages de Jhen" de Jacques Martin aux éditions Casterman, un album illustré sur Liège au Moyen-Âge.

empty