épilogue selon Marguerite

À propos

Deux femmes cheminent ensemble jusqu'aux rebords de la vie.
Line est mandatée par le tribunal pour protéger les intérêts d'une vieille femme précaire. Celle-ci refuse la tyrannie de la longévité à tout prix : elle ne veut plus végéter dans un mouroir les yeux rivés au plafond. Les deux femmes s'opposent puis concluent tacitement un terrible pacte. Elles vont cheminer ensemble sur le rivage de l'Atlantique jusqu'aux rebords de la vie.
Dans un texte profondément humaniste, Anne Bert propose une réflexion sur le délicat sujet du dénuement de la vieillesse et de la fin de vie. La mort est aujourd'hui devenue plus taboue que le sexe. Mais la longévité a souvent un prix : celui de la pauvreté, de la solitude et de la misère. En évitant l'écueil du pathos, avec tendresse et même humour, ce roman bienvenu dérange et bouscule. (Ce texte est une 2ème édition, initialement paru sous le titre Épilogue aux éditions Edicool en format numérique, nominé pour le Prix du livre numérique 2013).
A travers ce roman, découvrez une réflexion humaniste sur le dénuement de la vieille et de la fin de la vie.
EXTRAIT
Marguerite était douce et rugueuse comme une pierre ponce. Patiente, si patiente à s'user, longuement, interminablement... ne laissant filtrer que de microscopiques poussières témoins de son existence.
Line allait à elle comme on va au rebord, à l'extrémité d'un équilibre, d'un corps, d'une existence. Voilà ce qu'était Marguerite : une vie en suspens. Une minuscule vie insignifiante de rien du tout qu'habitait le genre humain.
Line ne savait pourquoi cette vieille femme plutôt que les autres - pourtant plus déglingués - retenait toute son attention. Peut-être parce que le corps et l'esprit étaient épargnés et que seules la misère, la solitude et la pauvreté l'avaient laissée sur le bas-côté. Sans doute aussi parce Marguerite était une femme en latence, tramant derrière ses petits yeux parcheminés quelque chose qui lui échappait. Certainement parce que Marguerite était vieille et lourde de tant d'années.
À PROPOS DE L'AUTEUR
Anne Bert publie des romans et des nouvelles depuis 2009. Elle s'intéresse particulièrement à ce qui se passe derrière les écrans opaques de la bienséance. Après avoir écrit plusieurs livres érotiques, elle entend poursuivre l'exploration de ses thèmes de prédilection, l'intime, l'impermanence des choses et l'hypocrisie de la convenance. Elle tient le blog Impermanence et chronique également sur le webzine « le Salon Littéraire ».

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782359626438

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    819 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Anne Bert

Anne BERT, née en mars 1958, d'origine bordelaise, a gardé de son enfance sans cesse bourlinguée, une certaine idée de l'éphémère, une curiosité insatiable et une capacité d'adaptation à toute épreuve.
La lecture et l'écriture l'ont stabilisée tout au long de son parcours. Sans cesser d'écrire des journaux, des textes et des lettres, qu'elle n'envoie jamais et qu'elle détruit méthodiquement, elle exerce divers métiers, collabore à la constitution d'une école de musique de jazz associative pour la jeunesse, puis est nommée mandataire judiciaire à la protection des majeurs.
Depuis 2003, elle ne se consacre plus qu'à l'écriture. Sa première publication en 2009, L'eau à la bouche (Éditions Blanche) est un recueil de textes érotiques. L'érotisme est avant tout pour Anne Bert, un sujet de littérature à part entière, un chemin de la connaissance qu'elle entend poursuivre sereinement.

empty