Comme va le ruisseau

À propos

Noémie Larciel est maîtresse d'école à la ville. Affaiblie par une anémie, elle part se reposer dans un village des Ardennes. Elle tombe amoureuse d'un homme du village, mais elle va repousser sa demande en mariage, car elle estime ne pas pouvoir abandonner ses élèves qui ont besoin d'elle. L'eau suit sa pente, et la jeune institutrice aussi : « Comme va le ruisseau... comme vont les ondes de la vie, comme va l'élan des âmes. » Un texte à la narration simple, un livre qui ressemble à un beau pastel de Millet. L'auteur sait trouver le verbe juste, l'épithète vraie, le mot qui peint cette nature des Ardennes, qui décrit cette jeune femme franche et gracieuse. Une histoire dont l'authenticité est renforcée par quelques locutions du terroir paysan et de magnifiques descriptions de scènes de pêche à la ligne.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782365752091

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    126 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Camille Lemonnier

Camille Lemonnier, né à Ixelles le 24 mars 1844, et mort dans sa ville natale le 13 juin 1913, est un écrivain belge particulièrement fécond. Ce Brabançon était le fils d'un avocat wallon et d'une Flamande. On a souvent surnommé Lemonnier le « Zola belge », bien qu'il ait affirmé que cette étiquette ne lui convenait pas. Il fut un des artisans de la renaissance littéraire belge du XIXe siècle. La francophonie ne lui accorde pas la place qui lui revient, et il est notamment trop peu connu en France. Ceux qui découvrent son ½uvre ne comprennent pas pourquoi elle n'est pas mieux reconnue.

empty