Cyberfatale ; si ça sort, on est morts

(Scénario), (Illustrations)

À propos

Une photo du Président de la République en « petite tenue léopard »
se diffuse de manière virale sur les réseaux sociaux : scandale
d'État ! Comment notre Cyberdéfense nationale a-t-elle pu laisser
passer une telle attaque ? Les services de communication de l'Élysée
sont en alerte rouge : il faut redorer le blason de la République...
et ils imposent un journaliste d'Envoyé Crucial pour faire un
documentaire « impartial » sur les dessous du très fermé Balardgone
du Ministère des Armées... Le patron de la Cyberdéfense, l'Amiral
Duperré (un sosie de Richard Gere ?) et son bras droit et gauche, la
fascinante Gabrielle Orsinoni, alias Mme O, ont d'autres chats à
fouetter que de cornaquer un journaleux. Aussi chargentils Aurore
Leroux, fraîchement émoulue de l'école de l'air, de veiller à ce que
cet Antoine Paulain reste sur un chemin balisé. Mais le jeune homme
s'avère moins facile à manoeuvrer que prévu, et il sera témoin
malgré lui d'une attaque, d'une grosse, d'une vraie, dont la photo
du slip n'était que le prélude...



Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782369814641

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    45 783 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Izneo

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Clément Oubrerie

  • Naissance : 1-1-1966
  • Age : 56 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Clément Oubrerie est un dessinateur français né à Paris en 1966. Il suit des études d'arts graphiques à l'ESAG, puis passe deux ans aux États-Unis où il publie ses premiers livres pour enfants. De retour en France, il publie ensuite une quarantaine d'albums illustrés et obtient notamment le prix du livre de presse de Montreuil en 2003 pour Les Mille Mots de l'info (Gallimard) avec Elisabeth Combres et Florence Thinard.
Il vient à la bande dessinée en 2005 avec Aya de Yopougon (Gallimard), écrit par Marguerite Abouet, prix du premier album au festival d'Angoulême 2006. La série connaît un succès phénoménal, les cinq tomes sont traduits dans quinze langues. Il adapte également Zazie dans le métro, de Raymond Queneau
En parallèle, il se tourne vers le dessin animé en se familiarisant à la 3D. En 2007 il signe la série Moot-moot avec Éric et Ramzy, meilleure série d'animation au festival d'Annecy 2008, puis crée un studio d'animation avec Joann Sfar et Antoine Delesvaux. Ce studio est à l'origine à ce jour de deux long-métrages : Le Chat du rabbin (2011) et Aya de Yopougon (sortie en 2011).

empty