Sur la ligne blanche

À propos

Langlet, prince destroy du show-biz, a disparu. Deux journalistes déglingués mènent l'enquête. Rock + suspense : naissance d'un genre. Poker d'As de L'Année du polar 1986.
" Star des médias, Langlet, surnommé le pape du rock, fait et défait les réputations dans le micro-maquereaucosme du show-biz. Trente ans, fast-donjuan, buveur, shooté, ubiquiste, ce wonder boy tout-puissant n'a pas réussi de la sorte sans se faire de nombreux ennemis. Aussi sa disparition soudaine fait-elle sensation.Journaliste sur la touche, le narrateur, flairant le scoop de sa vie, se lance sur les traces du disparu, dont il va reconstituer le fulgurant et dangereux parcours en une série de ash-backs stroboscopiques, zigzaguant des milieux branchés aux campements de ferrailleurs et du Palace aux vestiges du Golf Drouot... " (Michel Lebrun, L'Année du polar)Journalistes vendus aux producteurs, concerts organisés par la mafia, musiciens animés du seul souci d'échapper à l'usine... Entre Paris, Marseille, New York et Le Havre, l'enquête-fiction de Michel Embareck nous entraîne en Cadillac dans les coulisses obscures du show-biz, où l'intégrité s'achète et où l'honnêteté se noie dans le Jack Daniel's.Fresque d'une génération en perfecto et santiags croco, Sur la ligne blanche redonne au rock les couleurs du mythe.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782377351206

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    260 Pages

  • Poids

    1 434 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Michel Embareck

Romancier aguerri, ex-critique de rock aux riches heures du punk et du rock'n roll, auteur de chroniques sur le rugby pour Libération, animateur d'ateliers d'écriture créative à Sciences Po, Michel Embareck fut aussi fait-diversier pendant vingt ans pour le compte d'un grand quotidien régional. Il regorge d'anecdotes tour à tour sordides, savoureuses et invraisemblables. Jamais avare de récits (tous vécus), il nous charme par sa langue, vivante et caustique.

empty