La vie des fourmis

À propos

Sens inné de l'organisation, système de communication élaboré, vie sociale intense et sophistiquée... Le microcosme des fourmis a encore beaucoup à nous apprendre. Ce livre (1930), l'un des plus populaires de Maeterlinck, était devenu introuvable.
Ayant toujours vécu à la campagne, Maeterlinck croyait tout savoir de l'" insecte inévitable " qu'est la fourmi: "son intelligence, son industrie, sa diligence, son avarice, sa prévoyance, sa politique ".
Se penchant de plus près sur son univers minuscule et prodigieux, il y découvre quantité d'analogies avec les sociétés humaines. Si certaines fourmis se sont spécialisées dans l'élevage, d'autres ont appris à cultiver les aliments. Quant à leur système de communication, il n'est pas sans rappeler la télépathie...
De cet exercice d'émerveillement, il tire la leçon que l'étude des fourmis et de leurs moeurs " nous aidera peut-être à démêler la pensée et l'arrière-pensée de la Nature et certains de ses secrets ".

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Animaux > Animaux sauvages

  • EAN

    9782377354184

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    1 085 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Maurice Maeterlinck

Né à Gand en 1862, Maurice Maeterlinck se consacre
rapidement à la littérature. Dès 1889, il publie un recueil de
poèmes, Serres Chaudes, et une pièce de théâtre, La Princesse
Maleine, qui traduisent ses préoccupations symbolistes. Poète,
dramaturge et essayiste, il reçoit en 1911 le Prix Nobel de
littérature. Il meurt à Orlamonde, près de Nice, en 1949.

empty