À propos

Paris - août 1873.
Jane vient en aide à une jeune femme, Rose Deslilles, prise d'un malaise dans la rue. Elle apprend que sa fille, Henriette, âgée de six ans, a été retrouvée étranglée dans le jardin familial un an plus tôt. Or, la Sûreté s'interroge toujours sur le mobile du crime et l'identité du meurtrier. Quelques semaines plus tard, c'est au tour de Rose d'être découverte agonisante dans sa maison. Intriguée par l'assassinat de la fillette et par les circonstances troubles de la mort de Rose avec laquelle elle s'était liée d'amitié, Jane décide de mener sa propre enquête. À cette occasion, elle croise l'inspecteur principal Lucius, son adjoint Vougeol et fait la connaissance de Nathan Forève, un juge austère mais séduisant, qui reprend le dossier du meurtre non encore élucidé d'Henriette Deslilles. Jane ne ménage pas ses efforts tant et si bien qu'elle découvre un autre crime qui aurait eu lieu dans le voisinage des Deslilles. Dans son enthousiasme et aussi par manque d'expérience, elle met sa vie en danger. Mais la Sûreté veille ainsi que le juge Forève, conquis malgré lui par le charme de Jane. La vérité sera étonnante et les voies qu'elle empruntera pour éclater feront la part belle au paranormal au grand dam du cartésien Nathan Forève.
CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE 
Du rythme, une intrigue bien ficelée et une langue soutenue comme il faut, de très bons passage sur l'ambiance parisienne, les marchés, la prison, mention spéciale aux égouts. L'aspect historique m'a plu, une description intéressante, fluide, elle ne s'impose pas, mais est distillée intelligemment. Et puis bien sûr les personnages, les gentils comme les méchants, avec, mais c'est un défaut qu'on me pardonnera, un faible pour la police et le juge Forève. - Chienbrun, Babelio
À PROPOS DE L'AUTEURE
Irène Chauvy, auteure de romans policiers historiques. Des enquêtes documentées, un univers réaliste et un soupçon de romance.
Passionnée de littérature et d'histoire, Irène Chauvy a commencé à écrire en 2008, sur un coup de tête, et n'a plus arrêté depuis. Le choix de la période qu'elle choisit comme cadre de ses romans, le Second Empire, s'est fait tout naturellement après la lecture d'auteurs tels que Théodore Zeldin, Alain Corbin, Pierre Miquel, Éric Anceau et Marc Renneville... Car, plus que les événements, c'est l'histoire des mentalités qui l'intéresse et la fascine. Cette époque fut foisonnante tant sur le plan des réalisations techniques et industrielles que sur celui des idées et cela ne pouvait pas échapper au flair et à l'imagination d'Irène Chauvy.
En plus de la série des Enquêtes d'Hadrien Allonfleur (capitaine des cent-gardes) éditée aux Éditions Gaelis, Irène Chauvy poursuit l'écriture de ses romans policiers historiques avec Les Enquêtes de Jane Cardel sous la Troisième République ; puis avec Quand les Masques tomberont et Enfin, l'Aube viendra, des romances policières qui se déroulent entre 1875 et 1882.

Rayons : Policier & Thriller > Policier > Policier historique

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Irène Chauvy

Irène Chauvy vit à La Réunion. Passionnée de littérature et d'histoire, elle a reçu en 2011 le prix « Ça m'intéresse Histoire » présidé par Jean-François Parot. pour « La vengeance volée », puis elle a publié quatre autres policiers historiques aux éditions Ex Aequo : « Divination fatale » et « L'affaire des glacières » font suite à « Maudit héritage » paru en janvier 2014 chez Les nouveaux auteurs.
« Enquête à l'opéra impérial » et « La mouche du coche » qui sont les enquêtes de Hadrien Allonfleur.

empty