Philosophies de la fable ; poésie et pensée dans l'oeuvre de La Fontaine

À propos

On a voulu, en cet essai, s'interroger sur les passages reliant poésie, fable et philosophie dans le devenir singulier de l'oeuvre de La Fontaine. Sous les images amusantes et gaies du « Fablier » diffusées par toute une tradition, surgissent alors des paysages plus sombres et plus secrets, l'appropriation de la fable ayant lieu ici sur fond de crises diffuses affectant le statut même de l'imagination poétique et les pouvoirs de la parole.
Entre Clymène, comédie insolite des débuts, qui offre le spectacle de l'ennui des Muses pressentant l'usure, voire la mort d'une certaine poésie lyrique, et, à l'autre bout du labyrinthe, les fables du plaisir pur et de l'évidence reconquise, que purent apporter certaines formes de pensée à l'activité poétique de La Fontaine, en cette longue lutte avec l'ennui qui menace désormais le lyrisme ? Il apparaît alors qu'en cette trajectoire complexe des variations philosophiques d'une grande subtilité ont pu aider La Fontaine à inventer certaines réponses fabuleusement vivaces, donnant à l'antique genre de l'apologue un potentiel heuristique, éthique et esthétique sans précédent.
À l'occasion d'une nouvelle édition enrichie du présent ouvrage, on s'est attaché à réexaminer de ce point de vue la vitalité déconcertante des petites expériences de pensée proposées par la Fable dans le « Jardin imparfait » de Jean de La Fontaine. Expériences qui nous situent aux antipodes des leçons de morale plus ou moins conformistes que l'on a cru si souvent y trouver ; exercices de lecture qui peuvent constituer autant d'antidotes puissants à ce prêt-à-penser en matière de morale que Nietzsche nommait la « moraline ».
JEAN -CHARLES DARMON est professeur à l'Université de Versailles et directeur du Centre de Recherches sur les Relations entre Littérature, Philosophie et Morale de l'École normale supérieure de Paris. Il est notamment l'auteur de Philosophie épicurienne et littérature du XVIIe siècle en France, du Songe libertin et de Philosophies du divertissement. Le « Jardin imparfait » des Modernes.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782705671839

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    386 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages copiables

    39

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages imprimables

    193

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    10 721 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (pdf)

Jean-Charles Darmon

Jean-Charles DARMON, professeur de littérature française à l'Université de
Versailles, membre de l'Institut universitaire de France (2001-2006), est directeur-adjoint de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Il est l'auteur de nombreuses études consacrées aux relations entre littérature, philosophie et morale à l'Âge classique.
Parmi ses principaux ouvrages : Philosophie épicurienne et littérature au XVIIIe siècle en France (PUF) ; Philosophie de la fable : La Fontaine et la crise du lyrisme (PUF); les Lettres satiriques et amoureuses de Cyrano de Bergerac (Desjonquères) ; Le moraliste, la politique et l'histoire. De La Rochefoucauld à Derrida
(Desjonquères).

empty