cadavres sous influence ; les morts mystérieuses de la Ve République

À propos

Les présidents de la Ve République passent, les grandes affaires et les cadavres gardent leurs mystères.
Christophe Deloire rouvre les dossiers, il raconte par le menu les enquêtes souvent trafiquées, orientées ou parfois bâclées.
Sous de Gaulle : la mort de Ben Barka n'a pas encore livré tous ses secrets et les circonstances de la disparition de Stefan Markovic restent obscures...
Sous Giscard : le prince de Broglie, Henri Curiel, Joseph Fontanet, Robert Boulin... Assassinats, vrais ou faux suicides ? Autant d'instructions truffées d'interrogations...
Sous Mitterrand : René Lucet se donne la mort «de deux balles dans la tête», l'espion Bernard Nut réussit un suicide impossible, le pasteur Joseph Doucé disparaît alors qu'il est surveillé par les RG... Le livre apporte aussi des éclaircissements sur la mort de François de Grossouvre et des révélations sur celle de Pierre Bérégovoy.
Christophe Deloire a fouillé dans les procédures, rencontré des témoins. En trouvant des éléments inédits - certains sont rassemblés dans les annexes -, il montre que, par raison d'Etat, les influences politiques et policières s'affrontent sur le dos des morts et que les vérités dévoilées sont rarement des vérités vraies.
Christophe Deloire est journaliste d'investigation au Point. Il est l'auteur de Histoires secrètes des détectives
privés (Lattès).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782709640534

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    350 Pages

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Christophe Deloire

Journaliste au Point de 1998 à 2007, Christophe Deloire est directeur du CFJ, le Centre de Formation des Journalistes. Avec Christophe Dubois, il a publié plusieurs best-sellers aux éditions Albin Michel, L'Enquête sabotée (2003), Les Islamistes sont déjà là (2004) et Sexus politicus (2006).

empty