Mrs Caliban

Traduction CELINE LEROY  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

" J'ai adoré Mrs Caliban... Une parabole impeccable, magnifiquement écrite, du premier paragraphe jusqu'au dernier. " John Updike Dorothy se languit. D'action, d'amour, d'enfants. Jusqu'à ce qu'une gigantesque créature débarque chez elle. Une créature qui dit s'appeler Larry et avoir besoin d'aide. Une créature qui va bouleverser son existence...
Parue en 1982 aux États-Unis et encore inédite en français, une fable saisissante d'imagination, comparée par les critiques aussi bien à
King Kong, à
La Belle et la Bête, au
Magicien d'Oz, qu'aux récits d'Edgar Allan Poe, aux contes de fées d'Angela Carter ou encore aux oeuvres hallucinées de David Lynch. Inspirée par la deuxième vague féministe, Rachel Ingalls brosse le portrait d'une jeune femme qui se libère d'un quotidien monotone et castrateur, se découvre, émotionnellement, sexuellement, et existe enfin.
Une pépite Vintage à redécouvrir au plus vite !

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782714481443

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    623 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Rachel Ingalls

  • Pays : Royaume Uni
  • Langue : Anglais

Née à Boston en 1940, Rachel Ingalls a grandi à Cambridge, dans le Massachusetts. Tour à tour costumière de théâtre, bibliothécaire, lectrice, elle est l'auteure d'une dizaine de livres, dont Theft (1970), The Man Who Was Left Behind and Other Stories (1974), Binstead's Safari (1983), The Pearlkillers (1986), The End of Tragedy (1987), Four Stories (1987), Black Diamond (1992), Days Like Today (2000). Un seul de ses textes a déjà été traduit en français et publié chez Robert Laffont en 1988 sous le titre Je vois un grand voyage.
Mrs Caliban, son œuvre la plus célèbre, a paru pour la première fois en 1982 aux États-Unis. Jusqu'alors inédite en France, elle est traduite en une dizaine de langues et a notamment été sélectionnée en 1986 par le British Book Marketing Council comme l'un des vingt meilleurs romans américains d'après-guerre. Les critiques l'ont comparée à King Kong, aux histoires d'Edgar Allan Poe, aux films de David Lynch, à La Belle et la Bête, au Magicien d'Oz, à E. T., aux contes de fées d'Angela Carter. Une fiction surprenante qui fut un véritable succès de librairie à sa sortie et qui n'est pas sans rappeler le récent La Forme de l'eau de Guillermo del Toro.
Radiophile et cinéphile inconditionnelle, Rachel Ingalls vit à Londres depuis 1965.

empty