Un Marx et ca repart

À propos

En collaboration avec Delphine Watiez Une biographie nourrie de cent témoignages Quarante-cinq ans de militantisme acharné, de convictions forgées au contact des mineurs, des métallos, des dockers du Nord, des universitaires, des artistes et des intellectuels engagés : ainsi se présente Alain Bocquet. Un communiste éduqué par les Résistants, dans le premier parti de France. Patron de la puissante fédération communiste du Nord à 31 ans, adjoint de Pierre Mauroy à la mairie de Lille, membre du bureau politique du PCF en 1990, donné comme successeur de Georges Marchais en 1994, il reste à ce jour le dernier président d´un groupe communiste à l´Assemblée nationale. Ses adversaires redoutent son sens inné de la formule quand sa gouaille fait le bonheur des journalistes. Orthodoxe tendance « dinosaure fossilisé » pour les uns, leader charismatique proche de l´homme providentiel pour les autres, meilleur ennemi des socialistes du Nord, allié objectif de Jean-Louis Borloo dans le Valenciennois, le « Baron rouge de Saint-Amand-les-Eaux », fréquente sans complexe les patrons, au risque parfois de désarçonner les siens. Il n´en a cure. Volontiers provocateur, narcissique et pudique, Alain Bocquet se révèle aussi un homme chaleureux, qui a gardé beaucoup du « Till l´Espiègle » de son enfance.

Entretien politique avec un « communiste authentique » Communiste et fier de l´être, Alain Bocquet s´est peu exprimé sur le parti et ses orientations depuis quinze ans. Aujourd´hui, alors qu´il est dégagé de la responsabilité du groupe parlementaire, il sort de sa réserve. Dans l´interview, le dirigeant aborde les grandes questions qui ont secoué le PCF, sans complaisance ni esprit de revanche. Les succès et les espoirs déçus, les avancées sociales et les occasions manquées, les scores électoraux qui s´amenuisent et l´évolution des institutions, l´avenir de la gauche et du parti aussi. Comment peut-on être communiste aujourd´hui ? Le parti communiste peut-il encore être utile à la société française et à l´Europe ? A-t-il sa place dans un monde en crise où le capitalisme reste la référence, même dans une tourmente dévastatrice?












.../...



















« Un panthéon décousu » Ils témoignent sur le Alain Bocquet qu´ils aiment, respectent ou combattent. Tous ne partagent pas les mêmes idées, mais chacun apporte une contribution originale et précise au portrait d´un homme finalement inclassable. Philippe Séguin, premier président de la Cour des comptes et Jean-Louis Debré, président du conseil constitutionnel racontent le républicain respectueux des institutions, l´élu ouvert à la discussion. Pierre Mauroy évoque les relations devenues amicales avec ce « fils politique » pourtant indocile ; Monseigneur Garnier, évêque de Cambrai le décrit généreux et visionnaire. Jean-Louis Borloo en fait son « frère d´arme » dans le Valenciennois. Les ministres et députés socialistes Michel Delebarre, Daniel Vaillant, Jean- Marc Ayrault, Bernard Derosier (président du Conseil général du Nord), Daniel Percheron (président de la Région Nord Pas de Calais) et d´autres encore, lui reconnaissent un attachement indéfectible à l´identité communiste. Dans ce panthéon un peu décousu apparaissent également Jean-Marie Leblanc, l´ancien directeur du Tour de France ; Daniel Leclercq, le directeur sportif du Racing Club de Lens ; Philippe Vasseur qui a quitté la politique pour la banque ; Maurice Leroy passé du PCF au Nouveau centre ; Pierre Mazeaud ; Jean-Michel Hiolle, patron de Hiolle Industrie, à qui le président Sarkozy a remis le « prix l´audace créatrice » en 2007 ; Francis Aldebert président de la Chambre de commerce du Valenciennois ; Francesca Solleville, grande interprète d´Aragon ; des syndicalistes, des collaborateurs, des proches... Et bien entendu la famille communiste dans sa grande diversité, sans doute la plus exigeante avec l´un des siens : Marie George B

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

  • EAN

    9782749119083

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    347 Pages

  • Poids

    1 091 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Alain Bocquet

Alain Bocquet, député, maire de Saint-Amand-les-Eaux et président de la communauté d'agglomération de la porte du Hainaut, a publié, au cherche midi, Un Marx et ça repart (2009).

empty