L'oubli de la société ; pour une théorie critique de la postmodernité

À propos

La thèse que propose Michel Freitag dans cet ouvrage est celle d'une mutation globale de la société. Il l'examine en partant de quelques-unes des dimensions centrales de la socialité : la culture, l'identité et le politique, l'économie et la technique. Après en avoir dégagé la portée et la signification anthropologiques, il propose une interprétation de leurs transformations dans la longue durée historique, tournée vers l'évaluation critique de la réalité contemporaine.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Travail social / Aide sociale

  • EAN

    9782753538085

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    328 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty