Guy Béart ; il n'y a plus d'après

À propos

"De Guy Béart, quelles images reste-t-il en 2015 ? Celle d'un guitariste bousculé par Serge Gainsbourg dans l'émission « Apostrophes », la chanson « L'Eau vive » ou encore le fait d'être le père d'Emmanuelle Béart ? Pourtant, Guy Béart a marqué le panorama musical français. Disparu à 85 ans le 16 septembre 2015, ce chanteur demeure l'un des rares auteurs-compositeurs-interprètes à avoir échangé d'égal à égal avec Brassens, Brel ou Barbara. Ami d'Aragon, Pompidou, il présente à la télévision l'émission « Bienvenue » de 1966 à 1972. Homme discret, il a influencé des artistes tels Alain Souchon, Françoise Hardy, Henri Salvador, Francis Cabrel, Maxime Le Forestier. Tour à tour tendre (« L'Eau Vive »), amoureux (« Qu'on est bien »), polémiste (« La Vérité »), utopiste (« Les Couleurs du temps »), nostalgique (« Il n'y a plus d'après »), il a produit une oeuvre considérable au charme particulier. Volontiers solitaire, celui qui ne voulait être que le troubadour anonyme du XXe siècle n'a jamais cessé d'être un homme libre. Il est considéré comme l'un des plus talentueux mélodistes de sa génération. "

Rayons : Arts et spectacles > Musique > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782809818642

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Poids

    12 320 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Baptiste Vignol

Né en 1971, Baptiste Vignol, auteur-éditeur, a fait de la chanson française sa spécialité. En 2007, il ouvre le blog Mais qu'est-ce qu'on nous chante ? En mai 2014, il crée le site tatassin.com, où plusieurs chanteurs reprennent des titres de Renaud. Il est notamment l'auteur de Le Top des 100 chansons que l'on devrait tous connaître par cœur et de Renaud, de la plume au pinceau (éd. Didier Carpentier, 2013 et 2014). Il réside à La Réunion.

empty