Jardins de poussière

À propos

« Les yeux fermés, j'imagine les photons rebondissant entre les particules de poussière. J'imagine leurs chemins sinueux le long du dédale de surfaces vives, les pièges, les impasses, les culs-de-sac, les chausse-trappes. J'imagine Cigale qui accomplit sa rotation sous les étoiles, modifiant l'angle des rayons du soleil sur les panneaux. J'imagine les couleurs, changeantes, chatoyantes. Une nouvelle façon de voir... »

Né en 1976 à Lanzhou, en Chine, avant d'émigrer aux États-Unis à l'âge de onze ans, Ken Liu est titulaire d'un doctorat en droit (Harvard). On doit à ses activités de traducteur l'éclosion de la science-fiction chinoise aux yeux du monde. En tant qu'auteur, il dynamite la littérature de genres américaines - science-fiction comme fantasy - depuis une quinzaine d'années, collectionnant distinctions et prix littéraires, dont le Hugo, le Nebula et le World Fantasy pour la seule « La Ménagerie de papier », ce qui demeure unique à ce jour. Le recueil éponyme, paru aux éditions du Bélial', est par ailleurs lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire, tandis que le court roman L'Homme qui mit fin à l'histoire a achevé de le révéler au grand public. Jardins de poussière est son deuxième recueil à voir le jour en français. Sans équivalent en langue anglaise, réunissant vingt-cinq récits pour l'essentiel inédits, il célèbre un talent majeur et singulier à son sommet - un phénomène.

  • EAN

    9782843448966

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    484 Pages

  • Poids

    1 556 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Diffuseur

    C.D.E.

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Ken Liu

Souvent comparé à Ted Chiang (mais en plus productif), Ken Liu s'affirme,
récit après récit, comme la nouvelle petite merveille de la science-fiction américaine.
Il était temps, est-on tenté d'affirmer, parce que des auteurs de ce calibre,
qui n'hésitent pas à se confronter au réel pour accoucher d'une littérature qui
dit le monde tel qu'il est et tel qu'il pourrait être — l'essence même de la SF,
ce qui la rend nécessaire —, dans la droite ligne d'un Greg Egan, en somme,
il faut avouer que la SF d'aujourd'hui n'en accouche plus guère...
Pour le reste, on précisera que notre jeune auteur, déjà auréolé de deux prix
Hugo (ici réunis), est né en Chine, à Lanzhou, en 1976, et qu'il vit près de
Boston (Massachusetts). Lorsqu'il n'écrit pas de fiction, il lui arrive de traduire
en anglais de la SF chinoise. Voire d'exercer ses talents d'informaticien, ou
même de juriste... A moins qu'il ne fasse tout cela en même temps. A l'heure
ou paraîtra en France La Ménagerie de papier (recueil sans équivalant en
langue anglaise), The Grace of Kings, son premier roman, paraîtra aux
USA chez Simon & Schuster.

empty