La maison du chat qui pelote

À propos

Monsieur Guillaume, marchand drapier, successeur de Monsieur Chevrel et ami de Jean-Jérôme Cardot, quoique riche et puissant vit dans l´austérité la plus complète, approuvé en cela par son épouse et ses deux filles Augustine et Virginie.
Cependant ce paisible négoce va être troublé par l´arrivée de Théodore de Sommervieux, aristocrate, peintre, amoureux de la beauté en général, volage, mais voué corps et âme à son art.
Lorsque l´histoire commence, Théodore est en admiration devant Augustine qui apparaît à la fenêtre d´une vieille maison dans un vieux quartier de Paris. Théodore semble ne plus pouvoir détacher son regard de ce portrait vivant. Éperdument amoureux d´Augustine ou de l´idée qu´il se fait d´elle, il demande sa main et l´épouse malgré les réticences de Monsieur Guillaume, et encore plus de Madame, qui voit d´un mauvais oeil ce changement de classe pour sa fille. À juste titre car, les premiers feux de l´amour passés, Théodore ne trouve plus aucune consistance à sa femme, qui lui paraît fade.
Théodore a besoin de sensations fortes. Il va les chercher chez une créature cruelle, la duchesse de Carigliano, qu´Augustine vient ensuite supplier de l´aider en lui donnant des recettes de séduction. Mais les conseils de la duchesse n´ont aucun effet sur le comportement d´Augustine, qui dépérit et meurt de chagrin.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791020001924

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 934 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Honoré de Balzac

1799-1850
Né à Tours, dans un milieu bourgeois, Balzac est pensionnaire chez les Oratoriens de Vendôme, puis dans deux établissement parisiens. En 1819, il abandonne le droit pour se consacrer à la littérature et comme à écrire sous des pseudonymes. En 1825, ses insuccès l'amènent à se lancer dans les affaires (imprimerie, fonderie de caractères). Malgré l'aide de Mme de Berny, de quinze ans son aînée avec qui il entretient une liaison qui lui fait une place dans le monde, il connaît de graves difficultés financières. Ses premiers succès auprès du grand public sont, en 31, La Peau de chagrin et trois ans plus tard, le Père Goriot. C'est en 1842 qu'il adopte pour son oeuvre le titre de Comédie Humaine.Il vient d'épouser Mme Hanska, riche veuve polonaise, avec qui il entretient depuis plusieurs années une liaison amoureuse, losrqu'il meurt à l'âge de cinquante ans.
Balzac pensait que chaque individu dispose d'une réserve limitée d'énergie: en vivant intensément, l'homme brûle sa vie. Son destin a illustré de façon dramatique le symbole de la Peau de chagrin.

empty