Mots de vie et de mort dans la Bible hébraïque et le saint Coran

À propos

L'hébreu de la Torah et l'arabe du Coran sont des langues sacrées, aux fondements du judaïsme et de l'islam. Les Cinq Livres qui constituent la Torah, révélée à Moïse au mont Sinaï il y a trente-trois siècles, et les 114 sourates du Coran, révélé à Muammad dans une caverne du Hijâz, au premier tiers du VIIe siècle, établissent le monothéisme « abrahamique » comme norme des relations de l'homme à son Seigneur : le Dieu-Un et unique d'Adam, de l'humanité anté-diluvienne et des prophètes de l'Alliance. L'interprétation, l'assimilation et la réalisation de ces Écritures, descendues du Ciel principiel et fixées nevariatur dans notre ici-bas, sont sous la responsabilité des croyants sincères, des coeurs fidèles mus par le goût du Bien et du Vrai.
La structure sémantique de l'hébreu et de l'arabe relève du même groupe sémitique. Il est donc instructif de les rapprocher, pour en sonder la profondeur au regard des grands thèmes de la spiritualité ; à commencer par le rapport notionnel oumétalogique de la Vie et de la Mort. À cette fin, nous sollicitons et commentons ici, en un ensemble de 54 articles, quelques 1 500 mots et références scripturaires. Cette approche comparative de la Lettre, porteuse de la plénitude de son sens intérieur, symbolique et spirituel, concerne aussi les chrétiens ouverts à l'affirmation de l'unité intrinsèque des Religions.



Rayons : Religion & Esotérisme > Religion généralités

  • EAN

    9791026269434

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    583 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (ePub)

Gérard Chauvin

  • Naissance : 1-1-1947
  • Age : 74 ans

Gérard Chauvin, né en 1947, a publié depuis une vingtaine d'années, plusieurs ouvrages sur les religions « abrahamiques ». Il est aussi
l'auteur d'études spécialisées, notamment pour la revue Connaissance des Religions, visant une approche « intérieure » des savoirs anciens.

empty