Konrad t.4 : le mur des silences (9h01 ; lu par Martin Spinhayer)

Traduction ERIC BOURY  - Langue d'origine : ISLANDAIS

À propos

C’est une maison dans laquelle les femmes ne se sont jamais senties bien, les familles n’y sont jamais restées longtemps. Une médium dit même y avoir ressenti une sensation d’étouf fement. Pendant des travaux de modernisation, le mur de la cave s’écroule et un corps apparaît.
Konrad enquête et met au jour des mystères anciens.
Dans le même temps il presse la police d’élucider le meurtre de son père mais il a oublié qu’à l’époque, l’enfant qu’il était avait menti, et il se retrouve soupçonné.
Toujours dans une ambiance à la Simenon et avec Konrad, un héros ici très ambigu, moyennement sympathique, noyé dans l’alcool et la solitude, un roman noir magistral dans lequel le passé et les victimes oubliées ressurgissent.
« J’aime Konrad, ce n’est pas un flic parfait, et ce n’est pas non plus un homme parfait. Mais il fait de son mieux pour résoudre des enquêtes difficiles. Alors oui je l’aime parce qu’il a des défauts. » Arnaldur Indridason
© et (P) Audiolib, 2022
© Arnaldur Indriðason, 2020 © Éditions Métailié, Paris, 2022
Durée : 9h01



Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9791035408947

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    779 128 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

Infos supplémentaires : Livre lu  

Arnaldur Indridason

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík en 1961. Diplômé en histoire, il est d'abord journaliste et critique de films puis il se consacre à l'écriture à partir de 1997. Il est l'un des écrivains de romans noirs les plus connus en Islande et dans les 37 pays où ses livres sont traduits.
Il a reçu le prix Clef de verre du Skandinavia Kriminalselskapet à deux reprises : en 2002, pour La Cité des jarres, et en 2003, pour La Femme en vert.
Son roman L'Homme du Lac a reçu le Prix du Polar européen Le Point 2008 et La Femme en vert le Grand Prix des lectrices de Elle Policier 2007 ainsi que le Prix du livre Insulaire Fiction 2006.
Arnaldur Indridason a également reçu le Prix d'honneur du festival les Boréales en 2011 et le prix espagnol RBA du roman noir en 2013.

empty