À l´origine de l´anthropologie au Vietnam

À propos

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, la Cochinchine, le Tonkin et l'Annam sont devenus propriété de la France et objet d'étude pour les savants français. Venus à l'école française par choix ou sous la contrainte, les Vietnamiens découvrent une nouvelle civilisation. Dans la première moitié du XXe siècle, les lettrés et les intellectuels mènent une réflexion systématique sur l'homme en société et sur l'altérité, en puisant dans les écrits anciens et en appliquant les méthodes scientifiques occidentales. Au sein de l'École française d'Extrême-Orient, institution officielle chargée de la recherche en Indochine, les Vietnamiens accèdent au statut de membre scientifique. Nguyn Vn Huyên, membre de l'EFEO jusqu'en 1945, représente un cas exemplaire des échanges entre l'orientalisme français et la société vietnamienne qui a ses enjeux propres liée à la domination coloniale. Dans le Vietnam indépendant, l'anthropologie sera au programme de la nouvelle université dès l'année 1945-1946. Au Vietnam, l'anthropologie est ainsi née au confluent des trois traditions intellectuelles : la France, le Vietnam et la Chine.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9791036561221

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    262 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty