Le livre des purs t.2 ; l'enfant guerre

À propos

Le peuple Krol est redevenu maître de son destin.

À présent, le Grand Kal prépare ses troupes pour partir à la conquête de Grande Île et libérer les vierges enlevées par les guerriers blancs, aux premiers jours de l'invasion.
Pour atteindre les Palocks, son armée va devoir affronter les créatures monstrueuses qui peuplent la jungle des Canis et franchir l'immense muraille qui traverse tout le territoire. Daan, Zila et Lak vont s'illustrer une fois encore.

Mais les ténèbres qui entourent le Livre des Purs s'épaississent. Leur père leur a-t-il tout dit ? Et qui est l'Enfant Guerre dont la légende a précédé celle de Daan le Rouge ?

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Fantasy > Fantasy autre

  • EAN

    9791097270612

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Olivier Martinelli

  • Naissance : 1-1-1967
  • Age : 54 ans

Olivier Martinelli est né en 1967. Il vit à Sète, dans le sud de la France. Il s'est débrouillé comme il a pu avec la littérature jusqu'au jour où il est tombé sur un bouquin de John Fante. Le hasard a bien fait les choses. C'était Rêves de Bunker Hill. Il a réalisé ce jour-là qu'un écrivain pouvait lui parler, toucher son coeur avant sa tête. C'était il y a longtemps. Depuis, Martinelli éparpille ses textes dans des revues et des recueils collectifs. Il a publié chez Poussière Éditions un roman, Fanzine (2006) ainsi qu'un recueil de nouvelles En face de Préguise (2007) et, aux Éditions Singulières, le roman D'or est leur silence (2009).
Il déteste les chanteurs engagés autant que les écrivains à message et a acquis une méfiance primitive envers les gens brillants. Travailleur acharné, il n'aime pas les dilettantes. S'il écrit, c'est dit-il « parce que j'ai pas le choix ». Mais il est bien possible qu'il ne dise pas toute la vérité. Il est bien possible qu'il écrive pour devenir riche et célèbre et, si ça arrive un jour, il pense qu'il l'aura bien mérité.

empty