Votre compte

1969, ANNÉE FATIDIQUE


Les « événements de Mai » à Paris, l’Armée rouge à Prague, la Convention démocrate de Chicago… l’année 1968 s’est achevée sur une série de fiascos monumentaux. 1969, année gueule de bois, est le point d’orgue d’une décennie de ruptures radicales et d’expériences sans filet.  Nixon arrive à la Maison Blanche avec un « plan pour le Vietnam » et de Gaulle rentre à Colombey. Jan Palach se suicide par le feu place Venceslas et une purge antisémite décime le PC polonais. Grâce à leurs ordinateurs, les Américains posent des hommes sur la Lune. Les Beatles se séparent et la nation hippie vit son dernier grand rassemblement, à Woodstock. Charles Manson, qui se prend pour l’Antéchrist, assassine Sharon Tate, enceinte. À Milan, l’attentat de la Piazza Fontana lance les « années de plomb » italiennes. Musique et drogues psyché­déliques, anti-westerns mélancoliques, érotisme échevelé, groupuscules, communautés… Les sixties projettent leur ultime feu d’artifice, qui retombe en cendres : rage et désillusion mêlées. Passant en revue les principaux événements politiques et culturels de cette année décisive, Brice Couturier interroge le « mauvais chemin » que nous continuons de fouler. Des groupuscules extrémistes qui préfigurent le terrorisme moderne aux « catastrophes intellectuelles » que sont le radicalisme des élites, le relativisme culturel des intellectuels et la politique des identités qui fait perdre la gauche… tout remonte à 1969.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

22,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “1969, ANNÉE FATIDIQUE”

Fiche technique

Résumé

Les « événements de Mai » à Paris, l’Armée rouge à Prague, la Convention démocrate de Chicago… l’année 1968 s’est achevée sur une série de fiascos monumentaux. 1969, année gueule de bois, est le point d’orgue d’une décennie de ruptures radicales et d’expériences sans filet.  Nixon arrive à la Maison Blanche avec un « plan pour le Vietnam » et de Gaulle rentre à Colombey. Jan Palach se suicide par le feu place Venceslas et une purge antisémite décime le PC polonais. Grâce à leurs ordinateurs, les Américains posent des hommes sur la Lune. Les Beatles se séparent et la nation hippie vit son dernier grand rassemblement, à Woodstock. Charles Manson, qui se prend pour l’Antéchrist, assassine Sharon Tate, enceinte. À Milan, l’attentat de la Piazza Fontana lance les « années de plomb » italiennes. Musique et drogues psyché­déliques, anti-westerns mélancoliques, érotisme échevelé, groupuscules, communautés… Les sixties projettent leur ultime feu d’artifice, qui retombe en cendres : rage et désillusion mêlées. Passant en revue les principaux événements politiques et culturels de cette année décisive, Brice Couturier interroge le « mauvais chemin » que nous continuons de fouler. Des groupuscules extrémistes qui préfigurent le terrorisme moderne aux « catastrophes intellectuelles » que sont le radicalisme des élites, le relativisme culturel des intellectuels et la politique des identités qui fait perdre la gauche… tout remonte à 1969.

Biographie de Brice COUTURIER

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire