Votre compte

24 images. No. 169, Octobre-Novembre 2014


Certains films plus que d’autres ont le pouvoir d’habiter nos rêves et nos pensées bien au-delà de leur vision. L’espace de liberté que quelques-uns portent en eux nous aide à repenser constamment le cinéma, et à penser avec lui. Les films de Jean-Luc Godard sont de ceux-là, et le choc ressenti devant Adieu au langage a suscité un ensemble de textes conçus à la lumière de ce film et des horizons qu’il ouvre. Partant de ce film d’une richesse fabuleuse, ce numéro de 24 images a aussi tenté de voir comment d’autres cinéastes actuels affrontent la question du langage au cinéma, notamment grâce aux analyses de quelques films présentés cet automne : Atlas d’Antoine D’Agata, Journey to the West de Tsaï Ming-liang et Still the Water de Naomi Kawase, entre autres.
4,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “24 images. No. 169, Octobre-Novembre 2014”

Fiche technique

Résumé

Certains films plus que d’autres ont le pouvoir d’habiter nos rêves et nos pensées bien au-delà de leur vision. L’espace de liberté que quelques-uns portent en eux nous aide à repenser constamment le cinéma, et à penser avec lui. Les films de Jean-Luc Godard sont de ceux-là, et le choc ressenti devant Adieu au langage a suscité un ensemble de textes conçus à la lumière de ce film et des horizons qu’il ouvre. Partant de ce film d’une richesse fabuleuse, ce numéro de 24 images a aussi tenté de voir comment d’autres cinéastes actuels affrontent la question du langage au cinéma, notamment grâce aux analyses de quelques films présentés cet automne : Atlas d’Antoine D’Agata, Journey to the West de Tsaï Ming-liang et Still the Water de Naomi Kawase, entre autres.

Biographie de Marie-Claude Loiselle

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire