Votre compte

40 ans d'austérité salariale


« L’austérité salariale, depuis quarante ans, façonne nos économies. Au point de départ, il y a eu l’idéologie libérale et la volonté d’accroître les revenus du capital. Mais, aujourd’hui, l’enjeu est beaucoup plus vaste : depuis la crise de 2008, l’austérité salariale a favorisé des politiques économiques fortement expansionnistes, avec une inflation faible et des taux d’intérêt bas, qui maintiennent la solvabilité des États malgré un endettement public très élevé. Or, aux États-Unis, en France, en Italie, partout en Europe, les partis populistes ont fait campagne précisément sur la sortie de l’austérité salariale et la hausse du pouvoir d’achat. » P. A. Il faut se rendre à l’évidence : l’austérité salariale est une menace pour les démocraties. Mais comment en sortir alors qu’elle est devenue une pièce centrale de l’équilibre économique ? Patrick Artus analyse ici les conséquences de ce qu’il appelle la « aponisation » des économies, explore les conditions de sortie de l’austérité salariale et prend position dans le débat qui fait rage outre-Atlantique sur les taux d’intérêt bas et la nécessité ou non de les remonter. Un débat dont l’issue dessinera les vingt prochaines années… Patrick Artus est professeur associé à l’École d’économie de Paris et chef économiste de Natixis. 
16,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “40 ans d'austérité salariale”

Fiche technique

  • Auteur : Patrick Artus
  • Éditeur : Odile Jacob
  • Date de parution : 27/05/20
  • EAN : 9782738151780
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 192
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

« L’austérité salariale, depuis quarante ans, façonne nos économies. Au point de départ, il y a eu l’idéologie libérale et la volonté d’accroître les revenus du capital. Mais, aujourd’hui, l’enjeu est beaucoup plus vaste : depuis la crise de 2008, l’austérité salariale a favorisé des politiques économiques fortement expansionnistes, avec une inflation faible et des taux d’intérêt bas, qui maintiennent la solvabilité des États malgré un endettement public très élevé. Or, aux États-Unis, en France, en Italie, partout en Europe, les partis populistes ont fait campagne précisément sur la sortie de l’austérité salariale et la hausse du pouvoir d’achat. » P. A. Il faut se rendre à l’évidence : l’austérité salariale est une menace pour les démocraties. Mais comment en sortir alors qu’elle est devenue une pièce centrale de l’équilibre économique ? Patrick Artus analyse ici les conséquences de ce qu’il appelle la « aponisation » des économies, explore les conditions de sortie de l’austérité salariale et prend position dans le débat qui fait rage outre-Atlantique sur les taux d’intérêt bas et la nécessité ou non de les remonter. Un débat dont l’issue dessinera les vingt prochaines années… Patrick Artus est professeur associé à l’École d’économie de Paris et chef économiste de Natixis. 

Biographie de Patrick Artus

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire