Votre compte

À bas l’utile


Longtemps que Bernard Noël, pour nous tous, est un repère essentiel pour ce qui est du lien en acte de la littérature à la politique et la société. D’une approche fondée sur Bataille et Blanchot, le geste libre de la littérature comme déni à tous principes d’asservissement et domination de la société – et ce que cela implique pour l’écrivain, pour nos textes mêmes.

Ce que Bernard a rassemblé dans Le sens et la sensure, mais traverse la totalité de son oeuvre.

Il a choisi lui-même la composition de ce triptyque : la communication dans À bas l’utile, l’industrie culturelle et la consommation dans De l’impuissance... (avec traversée rétrospective de l’aventure intellectuelle et esthétique de la revue Lignes), l’asservissement volontaire en tant de sarkozysme dans Nécessaire, mais....

On y lira aussi bien une critique constructive et radicale de la démocratie, qui convoque le langage comme partage pour établir la communauté, que la haute exigence de rupture, là encore une permanence du travail de Bernard Noël depuis son Dictionnaire de la Commune devenu un classique,n que – et surtout – la construction permanente et toujours à vif de l’espace même par où s’impliquer dans l’écriture.

Pour ce 300ème texte de publie.net, nous souhaitions un signe qui soit de poésie et de politique, de sens et subversion. Bernard, qui nous avait fait cadeau, pour la naissance de publie.net, du magnifique Mal de l’Espèce [1]

FB

Consulter :
Bernard Noël sur remue.net
hommage à Bernard Noël sur tiers livre
la page Bernard Noël des éditions POL

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “À bas l’utile”

Fiche technique

Résumé

Longtemps que Bernard Noël, pour nous tous, est un repère essentiel pour ce qui est du lien en acte de la littérature à la politique et la société. D’une approche fondée sur Bataille et Blanchot, le geste libre de la littérature comme déni à tous principes d’asservissement et domination de la société – et ce que cela implique pour l’écrivain, pour nos textes mêmes.

Ce que Bernard a rassemblé dans Le sens et la sensure, mais traverse la totalité de son oeuvre.

Il a choisi lui-même la composition de ce triptyque : la communication dans À bas l’utile, l’industrie culturelle et la consommation dans De l’impuissance... (avec traversée rétrospective de l’aventure intellectuelle et esthétique de la revue Lignes), l’asservissement volontaire en tant de sarkozysme dans Nécessaire, mais....

On y lira aussi bien une critique constructive et radicale de la démocratie, qui convoque le langage comme partage pour établir la communauté, que la haute exigence de rupture, là encore une permanence du travail de Bernard Noël depuis son Dictionnaire de la Commune devenu un classique,n que – et surtout – la construction permanente et toujours à vif de l’espace même par où s’impliquer dans l’écriture.

Pour ce 300ème texte de publie.net, nous souhaitions un signe qui soit de poésie et de politique, de sens et subversion. Bernard, qui nous avait fait cadeau, pour la naissance de publie.net, du magnifique Mal de l’Espèce [1]

FB

Consulter :
Bernard Noël sur remue.net
hommage à Bernard Noël sur tiers livre
la page Bernard Noël des éditions POL

Biographie de Bernard Noël

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire