Votre compte

À côté de nous le déluge


Le déluge social et écologique est déjà là. Non pas après nous, mais à côté de nous. Ce phénomène ne concerne pas que les générations futures, il affecte déjà les pays pauvres du Sud. Or, en raison de notre position privilégiée au sein des sociétés riches du Nord, nous le percevons à peine. Bienvenue dans la société d’externalisation.

Depuis l’origine de l’industrialisation capitaliste, la stratégie des pays riches du Nord a toujours consisté à faire porter le poids de leur développement à d’autres. Ainsi, en regard de la question environnementale, le problème n’est pas tant que nous vivons au-dessus de nos moyens, mais que nous vivons au-dessus des moyens des autres. Si le concept des externalités n’est pas nouveau, Stephan Lessenich fait exploser ce cadre d’analyse et montre comment les changements climatiques et la crise des réfugiés rendent matériels et visibles la société d’externalisation et son prix, la société-monde n’ayant plus d’« en-dehors » pour se maintenir.

Riche en exemples, À côté de nous le déluge ajoute donc aux théories de l’échange inégal et du rapport centre-périphérie une dimension écologique essentielle et un ancrage dans la vie quotidienne des citoyennes et citoyens du Nord à travers la consommation de masse. En dévoilant au grand jour la violence structurelle de la société d’externalisation – nous n’externalisons pas par méchanceté individuelle mais parce que la pratique sociale le permet –, Stephan Lessenich provoque une prise de conscience nécessaire, premier pas vers une indispensable remise en question globale du capitalisme.

13,99 €
?

Version papier

18,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “À côté de nous le déluge”

Fiche technique

Résumé

Le déluge social et écologique est déjà là. Non pas après nous, mais à côté de nous. Ce phénomène ne concerne pas que les générations futures, il affecte déjà les pays pauvres du Sud. Or, en raison de notre position privilégiée au sein des sociétés riches du Nord, nous le percevons à peine. Bienvenue dans la société d’externalisation.

Depuis l’origine de l’industrialisation capitaliste, la stratégie des pays riches du Nord a toujours consisté à faire porter le poids de leur développement à d’autres. Ainsi, en regard de la question environnementale, le problème n’est pas tant que nous vivons au-dessus de nos moyens, mais que nous vivons au-dessus des moyens des autres. Si le concept des externalités n’est pas nouveau, Stephan Lessenich fait exploser ce cadre d’analyse et montre comment les changements climatiques et la crise des réfugiés rendent matériels et visibles la société d’externalisation et son prix, la société-monde n’ayant plus d’« en-dehors » pour se maintenir.

Riche en exemples, À côté de nous le déluge ajoute donc aux théories de l’échange inégal et du rapport centre-périphérie une dimension écologique essentielle et un ancrage dans la vie quotidienne des citoyennes et citoyens du Nord à travers la consommation de masse. En dévoilant au grand jour la violence structurelle de la société d’externalisation – nous n’externalisons pas par méchanceté individuelle mais parce que la pratique sociale le permet –, Stephan Lessenich provoque une prise de conscience nécessaire, premier pas vers une indispensable remise en question globale du capitalisme.

Biographie de Stephan Lessenich

Professeur de sociologie à l’Université Ludwig-Maximillian, à Munich, Stephan Lessenich est président de la German Sociological Association et expert associé du Programme de recherche sur les «sociétés post-croissance», parrainé par la German Research Foundation. Il est notamment l’auteur de Sociology, Capitalism, Critique (Verso, 2015, avec Klaus Dörre et Hartmut Rosa).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire