Votre compte

À l'ombre du jasmin


Après Avec tes mains (parution Babel en septembre 2012) et Une étoile aux cheveux noirs, Ahmed Kalouaz poursuit le récit d’exploration de la mémoire familiale. L’ombre du jasmin évoque les années 1950 en Algérie, et le basculement que fut la mort brutale et inexpliquée de la première fille, Mimouna, à l’âge de quatre ans. Ahmed naîtra trois mois plus tard. Dans cette "Lettre à la disparue", il esquisse le portrait de cette enfant dont il ne possède pas même une photo. En creux, c’est son autoportrait qu’il dessine, celui d’un enfant arrivant à la vie au cœur d’un drame, celui d’un homme qui s’est saisi de l’écriture pour le dépasser.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

6,70 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “À l'ombre du jasmin”

Fiche technique

Résumé

Après Avec tes mains (parution Babel en septembre 2012) et Une étoile aux cheveux noirs, Ahmed Kalouaz poursuit le récit d’exploration de la mémoire familiale. L’ombre du jasmin évoque les années 1950 en Algérie, et le basculement que fut la mort brutale et inexpliquée de la première fille, Mimouna, à l’âge de quatre ans. Ahmed naîtra trois mois plus tard. Dans cette "Lettre à la disparue", il esquisse le portrait de cette enfant dont il ne possède pas même une photo. En creux, c’est son autoportrait qu’il dessine, celui d’un enfant arrivant à la vie au cœur d’un drame, celui d’un homme qui s’est saisi de l’écriture pour le dépasser.

Biographie d’Ahmed Kalouaz

Né en 1952, Ahmed Kalouaz vit dans le Gard. Auteur pour les adultes (dans la collection la brune), il écrit aussi pour la jeunesse et a publié plus de dix romans au Rouergue pour cette tranche d'âge.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire