Votre compte

À la dérive


Guide pédagogique disponible Prix Rue-Deschambault, Finaliste 2003 Grâce à sa chaussure à double semelle, Sylvia pourra enfin prendre de l’assurance et devenir une jeune fille épanouie. La belle Hélène sera toujours là pour lui rappeler son handicap, mais ne pourra miner la générosité et le courage de Sylvia. L’histoire des Beaulieu s’échelonne dès le début de la Première Guerre mondiale (1914-1918) jusqu’à l’après-guerre de la Seconde Guerre mondiale (1945). Le roman met en situation le destin parallèle de deux des soeurs Beaulieu, Sylvia, la raisonnable et Hélène la désinvolte de la famille, qui habitent la campagne de Saint-François-du-Lac au Manitoba. L’auteure décrit le passage du temps, de l’enfance puis l’adolescence au sein d’une famille très nombreuse. Mettant en relief leurs affrontements, les difficultés, l’auteure tisse la toile d’une vie souvent ingrate. Leur père, Cléophas, personnage dur mais intègre, laissera sa marque sur ses deux filles dont le destin leur réserve une vie d’adulte diamétralement opposée.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “À la dérive”

Fiche technique

Résumé

Guide pédagogique disponible Prix Rue-Deschambault, Finaliste 2003 Grâce à sa chaussure à double semelle, Sylvia pourra enfin prendre de l’assurance et devenir une jeune fille épanouie. La belle Hélène sera toujours là pour lui rappeler son handicap, mais ne pourra miner la générosité et le courage de Sylvia. L’histoire des Beaulieu s’échelonne dès le début de la Première Guerre mondiale (1914-1918) jusqu’à l’après-guerre de la Seconde Guerre mondiale (1945). Le roman met en situation le destin parallèle de deux des soeurs Beaulieu, Sylvia, la raisonnable et Hélène la désinvolte de la famille, qui habitent la campagne de Saint-François-du-Lac au Manitoba. L’auteure décrit le passage du temps, de l’enfance puis l’adolescence au sein d’une famille très nombreuse. Mettant en relief leurs affrontements, les difficultés, l’auteure tisse la toile d’une vie souvent ingrate. Leur père, Cléophas, personnage dur mais intègre, laissera sa marque sur ses deux filles dont le destin leur réserve une vie d’adulte diamétralement opposée.

Biographie d’Annette Saint-Pierre

Née à Saint-Germain-de-Grantham (Qc.), pionnière de l’histoire de la littérature de l’Ouest, fondatrice des Éditions du Blé, du Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest, et des Éditions des Plaines en 1979, Annette Saint-Pierre est l’un des écrivains majeurs de l’Ouest francophone. Ses rencontres avec Gabrielle Roy — à qui elle a consacré sa maîtrise — la confirment dans sa vocation littéraire. « Metteur en scène » de drames humains et sociaux, Annette Saint-Pierre excelle à peindre, dans ses romans, des atmosphères lourdes de malaise et de sourde révolte, révélant des aspects insoupçonnés de l’Ouest. Figure de proue de l’élite culturelle franco-manitobaine, Annette Saint-Pierre fut reçue Chevalier de l’Ordre des Palmes académique en 2002 et Membre de l’Ordre du Canada en 2004. Born in Saint-Germain-de-Grantham, Québec, a pioneer in the history of Western Canadian literature and founder of the Éditions du Blé publishing house, the Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest and in 1979 the Éditions des Plaines, Annette Saint-Pierre is a major francophone writer in Western Canada. Her encounters with Gabrielle Roy—to whom she dedicated her master’s thesis—set her firmly on her literary path. A “stage director” of human and social dramas, Annette Saint-Pierre excels at painting atmospheres in her novels where malaise and mute revolt weigh heavily, revealing little-known aspects of the West. This leading figure of Manitoba’s francophone cultural elite was made a Knight of the Ordre des Palmes académiques in 2002 and a Member of the Order of Canada in 2004. Née à Saint-Germain-de-Grantham (Qc.), pionnière de l’histoire de la littérature de l’Ouest, fondatrice des Éditions du Blé, du Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest, et des Éditions des Plaines en 1979, Annette Saint-Pierre est l’un des écrivains majeurs de l’Ouest francophone. Ses rencontres avec Gabrielle Roy — à qui elle a consacré sa maîtrise — la confirment dans sa vocation littéraire. « Metteur en scène » de drames humains et sociaux, Annette Saint-Pierre excelle à peindre, dans ses romans, des atmosphères lourdes de malaise et de sourde révolte, révélant des aspects insoupçonnés de l’Ouest. Figure de proue de l’élite culturelle franco-manitobaine, Annette Saint-Pierre fut reçue Chevalier de l’Ordre des Palmes académique en 2002 et Membre de l’Ordre du Canada en 2004. Born in Saint-Germain-de-Grantham, Québec, a pioneer in the history of Western Canadian literature and founder of the Éditions du Blé publishing house, the Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest and in 1979 the Éditions des Plaines, Annette Saint-Pierre is a major francophone writer in Western Canada. Her encounters with Gabrielle Roy—to whom she dedicated her master’s thesis—set her firmly on her literary path. A “stage director” of human and social dramas, Annette Saint-Pierre excels at painting atmospheres in her novels where malaise and mute revolt weigh heavily, revealing little-known aspects of the West. This leading figure of Manitoba’s francophone cultural elite was made a Knight of the Ordre des Palmes académiques in 2002 and a Member of the Order of Canada in 2004.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire