Votre compte

À part moi, personne n'est mort


Le suicide, la guerre, le sexe, le racisme, la torture, la solitude... Thomas Gunzig aborde, dans les douze nouvelles qui composent ce recueil, les sujets les plus délicats de façon frontale.

Sa poésie violente s’exprime au rythme d’une imagination effrénée. On sent l’étrange compassion d’un auteur qui assiste sans l’avoir voulu aux convulsions d’un univers déréglé.

Terreur ? Et pourtant, l’humour qui surgit ici et là, dévastateur, apparaît comme le dernier rempart contre la folie.

5,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “À part moi, personne n'est mort”

Fiche technique

Résumé

Le suicide, la guerre, le sexe, le racisme, la torture, la solitude... Thomas Gunzig aborde, dans les douze nouvelles qui composent ce recueil, les sujets les plus délicats de façon frontale.

Sa poésie violente s’exprime au rythme d’une imagination effrénée. On sent l’étrange compassion d’un auteur qui assiste sans l’avoir voulu aux convulsions d’un univers déréglé.

Terreur ? Et pourtant, l’humour qui surgit ici et là, dévastateur, apparaît comme le dernier rempart contre la folie.

Biographie de Thomas Gunzig

Né en 1970 à Bruxelles, nouvelliste traduit dans le monde entier, Thomas Gunzig est lauréat en 2001 du prix Victor Rossel pour son premier roman, Mort d’un parfait bilingue, du Prix des Éditeurs pour son recueil Le Plus Petit Zoo du monde et finaliste du Prix de Flore en 2005 pour son deuxième roman, Kuru, tous parus au Diable vauvert. Il est chroniqueur à la radio RTBF et travaille pour la scène sur des spectacles comme L’Héroïsme au temps de la grippe aviaire ou Kiss & Cry.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire