Votre compte

Affaires non classées

Daniel Mayer (foreword_by)


Le 4 juin 1898, en pleine tourmente de l’Affaire Dreyfus, un petit groupe d’hommes et de femmes prirent conscience des périls qui menaçaient la démocratie si le pouvoir judiciaire passait au service des intérêts gouvernementaux. Ils créèrent la Ligue des Droits de l’Homme, dont le but était de défendre les droits de l’individu face à toutes les formes d’oppression, fussent-elles légales. Dès lors, pas un instant le combat de la Ligue n’a cessé. Michel Levine a choisi d’illustrer ce combat en portant à la connaissance du public quelques affaires choisies parmi les plus exemplaires : les assassinats légaux de la Première Guerre mondiale (Des Morts pour l’exemple), le combat contre le fascisme (L’Assassinat de Victor Basch), le crime de Charonne et le déni de justice qui s’ensuivit, le rôle des enquêteurs et observateurs judiciaires (Les Procès du bout du monde, La Disparition de Humberto Delgado. Comment peut-on être Canaque ?), le scandale de l’immigration en France (Anatomie d’un raid maoïste, La Folle Affaire Schwaetzer), enfin les problèmes fondamentaux de la police et de la justice au sein de la démocratie (Un État policier, La Justice sauvage). Pour la première fois, la Ligue des Droits de l’Homme a ouvert ses archives. Ses enquêteurs, ses observateurs judiciaires, son service juridique, ont accepté de communiquer leurs dossiers et de porter témoignage.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Affaires non classées”

Fiche technique

Résumé

Le 4 juin 1898, en pleine tourmente de l’Affaire Dreyfus, un petit groupe d’hommes et de femmes prirent conscience des périls qui menaçaient la démocratie si le pouvoir judiciaire passait au service des intérêts gouvernementaux. Ils créèrent la Ligue des Droits de l’Homme, dont le but était de défendre les droits de l’individu face à toutes les formes d’oppression, fussent-elles légales. Dès lors, pas un instant le combat de la Ligue n’a cessé. Michel Levine a choisi d’illustrer ce combat en portant à la connaissance du public quelques affaires choisies parmi les plus exemplaires : les assassinats légaux de la Première Guerre mondiale (Des Morts pour l’exemple), le combat contre le fascisme (L’Assassinat de Victor Basch), le crime de Charonne et le déni de justice qui s’ensuivit, le rôle des enquêteurs et observateurs judiciaires (Les Procès du bout du monde, La Disparition de Humberto Delgado. Comment peut-on être Canaque ?), le scandale de l’immigration en France (Anatomie d’un raid maoïste, La Folle Affaire Schwaetzer), enfin les problèmes fondamentaux de la police et de la justice au sein de la démocratie (Un État policier, La Justice sauvage). Pour la première fois, la Ligue des Droits de l’Homme a ouvert ses archives. Ses enquêteurs, ses observateurs judiciaires, son service juridique, ont accepté de communiquer leurs dossiers et de porter témoignage.

Biographie de Michel Levine

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire