Votre compte

Alexandre Blok et son temps


Alexandre Blok, avant de mourir en 1921, avait formé le projet de quitter l’URSS. Un an plus tard, Nina Berberova partait pour l’Ouest. La coïncidence est révélatrice. Ce livre qu’elle écrivit en France, en français, et qui date de 1947, ne fut pas seulement pour Nina Berberova une manière de rendre hommage, par la biographie du poète et le commentaire de son œuvre, à l’écrivain qui, après Pouchkine, l’avait le plus influencée. C’était aussi une occasion pour elle d’évoquer le trouble, les illusions et le désarroi des intellectuels dans un temps marqué par l’équinoxe révolutionnaire. Et de laisser entendre ainsi à quelle sorte de sensibilité l’émigration se rattachait.

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Alexandre Blok et son temps”

Fiche technique

Résumé

Alexandre Blok, avant de mourir en 1921, avait formé le projet de quitter l’URSS. Un an plus tard, Nina Berberova partait pour l’Ouest. La coïncidence est révélatrice. Ce livre qu’elle écrivit en France, en français, et qui date de 1947, ne fut pas seulement pour Nina Berberova une manière de rendre hommage, par la biographie du poète et le commentaire de son œuvre, à l’écrivain qui, après Pouchkine, l’avait le plus influencée. C’était aussi une occasion pour elle d’évoquer le trouble, les illusions et le désarroi des intellectuels dans un temps marqué par l’équinoxe révolutionnaire. Et de laisser entendre ainsi à quelle sorte de sensibilité l’émigration se rattachait.

Biographie de Nina Berberova

Née à Saint-Pétersbourg en 1901, Nina Berberova est morte à Philadelphie en 1993. Son oeuvre de fiction lui a valu une réputation internationale peu de temps après sa découverte par Actes Sud en 1985 et la publication de L’Accompagnatrice. Nina Berberova a également écrit des ouvrages biographiques dont le plus connu est à coup sûr C’est moi qui souligne, son autobiographie. Toute son oeuvre a été publiée par Actes Sud.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire