Votre compte

Antonio Vivaldi


Très célèbre de son vivant, redevenu une star dans les années 1950, Antonio Vivaldi (1678-1741) a pâti de son succès : la vogue des Quatre Saisons, qui ont servi à toutes les illustrations sonores, a fait passer au second plan l’importance du reste de son œuvre, que l’intérêt pour la musique a permis de remettre en évidence. Sa virtuosité de violoniste et l’abondance de concertos qu’il a composés pour son instrument ne cache plus maintenant la qualité de sa musique vocale (religieuse avec des motets et des oratorios – entre autres la Juditha triumphans) et surtout les nombreux opéras, commandés et représentés pour les célébrations princières. Sylvie Mamy retrace le parcours du « Prêtre roux », de Venise où il travailla entre autres à l’Ospedale della pieta qui formait de remarquables musiciennes, à Vienne où il mourut, après avoir prêté son talent à différentes cours italiennes. Elle s’appuie sur les travaux de recherche les plus récents, faisant ainsi référence à propos d’un compositeur à la popularité durable.

Ce livre est classé dans les catégories :

27,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Antonio Vivaldi”

Fiche technique

  • Auteur : Sylvie Mamy
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Musique
  • Date de parution : 08/06/11
  • EAN : 9782213665795
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 866
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Très célèbre de son vivant, redevenu une star dans les années 1950, Antonio Vivaldi (1678-1741) a pâti de son succès : la vogue des Quatre Saisons, qui ont servi à toutes les illustrations sonores, a fait passer au second plan l’importance du reste de son œuvre, que l’intérêt pour la musique a permis de remettre en évidence. Sa virtuosité de violoniste et l’abondance de concertos qu’il a composés pour son instrument ne cache plus maintenant la qualité de sa musique vocale (religieuse avec des motets et des oratorios – entre autres la Juditha triumphans) et surtout les nombreux opéras, commandés et représentés pour les célébrations princières. Sylvie Mamy retrace le parcours du « Prêtre roux », de Venise où il travailla entre autres à l’Ospedale della pieta qui formait de remarquables musiciennes, à Vienne où il mourut, après avoir prêté son talent à différentes cours italiennes. Elle s’appuie sur les travaux de recherche les plus récents, faisant ainsi référence à propos d’un compositeur à la popularité durable.

Biographie de Sylvie Mamy

Directrice de recherches au CNRS, Sylvie Mamy a consacré de nombreux ouvrages et articles à la musique baroque italienne, et en particulier à l'Opéra et à Venise

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire