Votre compte

Apparenter la pensée ?


Une histoire des idées

Pour élaborer une histoire des idées, nous avons à comparer des concepts énoncés par des auteurs différents, à des moments différents et dans des contextes discursifs différents. Une élaboration scientifique d’une telle histoire nous contraint à formaliser ces comparaisons, d’abord en isolant les entités à comparer, ensuite, en objectivant les caractères selon lesquels se fera cette comparaison. Si une telle démarche est réalisable, alors il devient possible de représenter les relations entre concepts au travers de graphes qui pourront faire émerger de nouvelles lignes de cohérences dans ces relations. Comme nous nous inscrivons dans le temps d’une histoire, une question particulièrement importante est celle de savoir si le partage de caractéristiques similaires – une proximité relationnelle – peut s’interpréter comme le signe d’une ascendance commune des concepts. En d’autres mots, est-il d’abord légitime et ensuite possible de concevoir une phylogénie des concepts savants  ? Dans quelle mesure les méthodes comparatives des sciences du vivant, de la linguistique et des sciences cognitives – parce qu’elles se penchent soit sur l’objet concept soit sur la question phylogénique – peuvent-elles informer une réflexion sur l’évolution des concepts  ? Et quelles sont les spécificités propres à ce que serait une phylogénie des concepts si elle parvenait à se constituer en discipline autonome  ? Tels sont les questionnements qui parcourent cet ouvrage. Ils sont abordés avec le souci d’explorer les conditions de possibilité d’un champ de recherche en devenir. Plutôt que de prétendre définir de façon abstraite les principes d’une nouvelle méthode, la validité, la fécondité mais aussi les défis propres d’un tel traitement des concepts sont plus aisément mis en évidence au contact d’objets d’étude concrets. Ce livre examine ce que serait une approche phylogénique des concepts savants autant à travers des interrogations théoriques que par des études de cas.

L'exploration théorique et pratique d'un champ de recherche en devenir : la phylogénie des concepts

EXTRAIT

Cette méthodologie historique, mobilisant des outils qualitatifs (idées, les notions, concepts), a tout à gagner à être confrontée à une histoire mobilisant des outils quantitatifs, au demeurant déjà très active. Le nombre complète l’interprétation. Par exemple, l’étude quantitative de la réception d’une œuvre donne un relief certain à l’influence d’un auteur. Fernand Braudel voulait dire ce qu’était la France et mobilisa à cette fin des données en grand nombre. Il ne s’agit pas ici d’opposer ces formes historiques qui le sont souvent (par exemple en France, d’un côté une tradition d’histoire et de philosophie des sciences de tradition épistémologique et philosophique, et de l’autre côté une histoire des sciences associant volontiers la sociologie).

À PROPOS DES AUTEURS

Pascal Charbonnat est enseignant dans le secondaire, chercheur en épistémologie rattaché à l’IREPH, auteur d’articles d’histoire des sciences, d’une Histoire des philosophies matérialistes (Syllepse, 2007), et de Quand les sciences dialoguent avec la métaphysique (Vuibert, 2011). Mahé Ben Hamed est biologiste et chercheur au laboratoire Dynamique du langage (CNRS, UMR 5596) à Lyon. Formée à la biologie évolutive, elle s’intéresse à l’adaptation de méthodes et des modèles développés dans cette discipline à la linguistique historique et à l’utilisation de données génétiques pour tester des hypothèses linguistiques. Guillaume Lecointre, systématicien et professeur au Muséum national d’histoire naturelle, est directeur du département « Systématique et évolution » du MNHN. De plus, sous leur direction, plusieurs auteurs ont contribué à Apparenter la pensée ? : Cédric Crémière, Julien d'Huy, Marie Fisler, Jean-Loïc Le Quellec, Nadège Lechevrel et Livio Riboli-Sasco.

Ce livre est classé dans les catégories :

17,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Apparenter la pensée ?”

Fiche technique

Résumé

Une histoire des idées

Pour élaborer une histoire des idées, nous avons à comparer des concepts énoncés par des auteurs différents, à des moments différents et dans des contextes discursifs différents. Une élaboration scientifique d’une telle histoire nous contraint à formaliser ces comparaisons, d’abord en isolant les entités à comparer, ensuite, en objectivant les caractères selon lesquels se fera cette comparaison. Si une telle démarche est réalisable, alors il devient possible de représenter les relations entre concepts au travers de graphes qui pourront faire émerger de nouvelles lignes de cohérences dans ces relations. Comme nous nous inscrivons dans le temps d’une histoire, une question particulièrement importante est celle de savoir si le partage de caractéristiques similaires – une proximité relationnelle – peut s’interpréter comme le signe d’une ascendance commune des concepts. En d’autres mots, est-il d’abord légitime et ensuite possible de concevoir une phylogénie des concepts savants  ? Dans quelle mesure les méthodes comparatives des sciences du vivant, de la linguistique et des sciences cognitives – parce qu’elles se penchent soit sur l’objet concept soit sur la question phylogénique – peuvent-elles informer une réflexion sur l’évolution des concepts  ? Et quelles sont les spécificités propres à ce que serait une phylogénie des concepts si elle parvenait à se constituer en discipline autonome  ? Tels sont les questionnements qui parcourent cet ouvrage. Ils sont abordés avec le souci d’explorer les conditions de possibilité d’un champ de recherche en devenir. Plutôt que de prétendre définir de façon abstraite les principes d’une nouvelle méthode, la validité, la fécondité mais aussi les défis propres d’un tel traitement des concepts sont plus aisément mis en évidence au contact d’objets d’étude concrets. Ce livre examine ce que serait une approche phylogénique des concepts savants autant à travers des interrogations théoriques que par des études de cas.

L'exploration théorique et pratique d'un champ de recherche en devenir : la phylogénie des concepts

EXTRAIT

Cette méthodologie historique, mobilisant des outils qualitatifs (idées, les notions, concepts), a tout à gagner à être confrontée à une histoire mobilisant des outils quantitatifs, au demeurant déjà très active. Le nombre complète l’interprétation. Par exemple, l’étude quantitative de la réception d’une œuvre donne un relief certain à l’influence d’un auteur. Fernand Braudel voulait dire ce qu’était la France et mobilisa à cette fin des données en grand nombre. Il ne s’agit pas ici d’opposer ces formes historiques qui le sont souvent (par exemple en France, d’un côté une tradition d’histoire et de philosophie des sciences de tradition épistémologique et philosophique, et de l’autre côté une histoire des sciences associant volontiers la sociologie).

À PROPOS DES AUTEURS

Pascal Charbonnat est enseignant dans le secondaire, chercheur en épistémologie rattaché à l’IREPH, auteur d’articles d’histoire des sciences, d’une Histoire des philosophies matérialistes (Syllepse, 2007), et de Quand les sciences dialoguent avec la métaphysique (Vuibert, 2011). Mahé Ben Hamed est biologiste et chercheur au laboratoire Dynamique du langage (CNRS, UMR 5596) à Lyon. Formée à la biologie évolutive, elle s’intéresse à l’adaptation de méthodes et des modèles développés dans cette discipline à la linguistique historique et à l’utilisation de données génétiques pour tester des hypothèses linguistiques. Guillaume Lecointre, systématicien et professeur au Muséum national d’histoire naturelle, est directeur du département « Systématique et évolution » du MNHN. De plus, sous leur direction, plusieurs auteurs ont contribué à Apparenter la pensée ? : Cédric Crémière, Julien d'Huy, Marie Fisler, Jean-Loïc Le Quellec, Nadège Lechevrel et Livio Riboli-Sasco.

Biographie de Pascal Charbonnat (dir.)

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire